Friday, November 21, 2008

Tears for Fears

Ma maladie s'appelle le blues californien. Je ne sais pas ce qui était le plus pénible: quitter mes neveux, abandonner mes flips flops, la balade sans goût dans un Manhattan pourtant ensoleillé, le New-York-Casa à côté de cet Indien qui aurait tant voulu que je lui dise que toutes les Marocaines sont des belly dancers en puissance, ou le replongeage immédiat dans un quotidien souvent passionnant et surtout surmenant, si vous me permettez l'adjectif.
Le médecin m'a prescrit encore plus de surmenage pour ne pas me poser plus de questions sur où, de Madrid, Hebron ou Buenos Aires, mon baluchon et moi devrions nous installer. Alors, je vais repartir vers Assa-Zag pour quelque temps, le temps justement de remplir une carte mémoire de photos, la caméra de témoignages et le dictionnaire perso de quelques engrais informatifs. Je vous ramène quelque chose?

7 comments:

Fays said...

I'll have a smile and an all-night talk, please ;)

Big big hugs Naj

ibnkafkasobiterdicta said...

Assa-Zag? Mr Salem Tamek, I presume?

Najlae said...

fays, granted for you my dear! Tons of hugs back en attendant le live!

IK, heu non non. Je devrais?

waaayli said...

j'espère que ça va ma belle :)
vivement ton retour à casa!

Najlae said...

waayli, a lalla si toi ça va,moi ça va très bien :D
Et quand je retourne à Casa, ndirou chi haja? xoxo

YBY said...

lol. This is too funny :)
Poor Indian guy, he meant well come on! pis ttes les marocaines dansent bien!
Si there any freaking chance that the doctor prescribes the clean air of Midtown NY for a long term treatment?
balade sans gout? :( no comment .

Najlae said...

YBY, he meant well?noway! elles dansent bien, certes :) mais bon,pas forcément le belly dancing!
Hey i said: ballade sans goût,pas café sans goût ou déj sans goût. Too bad you had to work! The doctor said a walk in Soho could help..