Sunday, February 04, 2007

La toile en partage

Les routes les plus escarpées de la solitude peuvent nous mener à bien des choses, y compris aux blogs. J’aime bien retourner aux archives de certains amis blogueurs et relire les commentaires, etc. Bien sûr, ma perception actuelle est différente de celle que j’avais à Berkeley, les yeux globuleux, sacrifiant mon sommeil à m’extasier devant le talent des uns et des autres.
Là, je tape cette ébauche de post sur Microsoft word et je me rends compte que les mots blog et bloggers (en français aussi) sont soulignés en rouge. Vivement que ça rentre dans le dico (c’est déjà fait je pense pour les éditions papier, c’est le logiciel qui doit être actualisé). Je m’égare là.
Je disais donc: autant la lecture, le surf sur les blogs des autres, se fait dans une solitude, presque délicieuse, lorsqu’on tombe sur des égratignures en textes, des presque poèmes, des souvenirs qui font sourire, parce qu’ils nous rappellent les nôtres, dits différemment, avec plus de larmes, ou davantage de détails ou moins de retenue, autant on se dit que la personne de l’autre côté de son écran 14 pouces doit ressentir ce plaisir de partager. Pas de plaisir, pas d’actualisation de contenu, n’est-ce pas ?
Je me plais à imaginer dans quelles conditions chacun de vous, amis bloggers, écrivez. Loula après que les enfants soient allés se coucher, avec un bon verre maybe et de la musique en fond sonore ? La Seine, dans ton petit salon si cozy. GarAmud, quand et où écrivais-tu ? La beautiful Sun Li en caressant son toutou et croquant une pomme. Les autres qui le font en écoutant leur conjoint d’une oreille distraite. Celui qui le fait au bureau en évitant de répondre à l’email urgentissime du management-en-chef. Celui qui le fait le soir, devant sa télé, dans sa ghorba géographique. Celle qui le fait après s’être coupée les ongles (pour une raison ultra-confidentielle bien entendu), l’ordi sur les genoux et les pieds croisés sur la table. Elle remue des orteils. Ah mais elle, je la connais bien et elle attend vos réactions.

14 comments:

supertimba said...

ahah je suis dévoilée:) je le fais avant de répondre à un mail urgentissime en général, comme ça sur le pouce sans draft:)Sinon c souvent tard le soir après avoir maté un bon cru nippon ou indien lol.

Najlae said...

supertimba> figure-toi que c'est précisément à toi que je pensais sur ce point-là (cf ta consulting bubble) héhéhé

ayoub said...

et moi, moi, moi, moi .. :)
je n'ai même pas besoin de revisiter certains textes sont gravés dans ma tête .. :)
un de mes musts d'ailleurs est ton fameux religionite :D

ayoub.. barbu

laseine said...

"autant la lecture, le surf sur les blogs des autres, se fait dans une solitude, presque délicieuse, lorsqu’on tombe sur des égratignures en textes, des presque poèmes, des souvenirs qui font sourire, parce qu’ils nous rappellent les nôtres, dits différemment, avec plus de larmes, ou davantage de détails ou moins de retenue, autant on se dit que la personne de l’autre côté de son écran 14 pouces doit ressentir ce plaisir de partager."

Il se trouve qu'au moment pile ou tu postais ce billet, j'étais en train de relire ton "religionite" publié en décembre, comme ça pour le plaisir, parce qu'on venait d'en parler avec Ayoub au telephone.

Najlaaaaaaaaaaaaaaaa' c'est toujours un énorme plaisir pour moi de te lire

Kaoutar said...

Hey beautiful blogger!

Moi je le fais parfois aussi dans ma tête . Y a des mots qui finissent par s'afficher sur mon écran, d'autres qui atterrissent dans une page planquée quelque part dans ma chambre, et bien d'autres qui disparaissent avant d'arriver nulle part...

Eeeh oui, l blogging fih w fih :)

charif said...

je le fais le doigt dans le nez

Onassis said...

La ghorba géographique te passe le bonjour :)

Souvent, j'écris dans mon lit. Juste avant ma nuit agitée d'insomniaque :)

Najlae said...

ayoub> ah oui? ça m'étonne :)

Laseine> c'est moi qui suis ravie de te retrouver

Koutar> avoue ma belle que tu te caches derrière l'écran de ton pc à l''office très sérieux ;)

Charif> et ailleurs aussi?

Onassis> et jamais o milieu de la nuit? :)

charif said...

le doigt dans l'oeil des fois. Mais je sens comme un p'tit air de provoc'qui flotte sous mes narines bouchées. Cherchez vous la provo'c?

Savez vous que c'est un blog sérieux dont la tenancière est aussi sérieuse!!!

Gare o trous.......d'ozone!!

Sun Li said...

Nino n'arrête pas de ronfler sur sa petite couverture.. Lots of love :)

Kaoutar said...

Euuuh qui t'a dit ça??? :D
I got a salam from a friend of yours in the higher floor of our building ;)

Najlae said...

Charif> sir yes sir!

Sun Li> c'est ton blog qui ronronne a lalla! lots of love quand-même :)))

Kaoutar> sellmi 3la hadak le haqir!!!

Zaz said...

hello
première visite, premier comment: juste pour te dire que j'ai adoooooooooooooooooooooooré me ballader chez toi...je reviens squatter soon!
Au plaisir de te lire,
Zaz

Najlae said...

Zaz, mirci :) mrahba bik,quand tu veux