Friday, February 09, 2007

Ouarzazate diary

I have nothing to fear, am I wrong?
J'aurais juré voir des larmes dans les yeux de Zahra, lorsque je lui ai dit aurevoir. Elle m'a baisée le front deux fois, je l'ai embrassée trois fois sur son petit foulard vert, contrairement aux coutumes locales. Il faisait très sombre et heureusement que Kamal a laissé les phares de la voiture allumés. Je me suis arrachée avec beaucoup de peine à cette merveilleuse créature en lui répétant de bien étudier. Tssent? Oui. Nous nous sommes éloignés dans la nuit, éclairés de milliers d'Itren.
Des heures sur les routes, deux pneus crevés en 24h, une constellation de photos souvenirs à chaque fois qu'on voit quelque chose de beau, c'est à dire toutes les deux secondes et demies chrono. Et bien sûr, des journées interminables de travail. Je souris toujours lorsqu'on me dit: "ah, journaliste! ça doit être fabuleux comme boulot! Les voyages, les rencontres de personalités". Oui oui. Mais ce qui est encore plus fabuleux, c'est la paire de bas en laine roses, achetée à la fameuse Qissaria Reda à Rabat, seul rempart contre le froid des montagnes qui nous a assiégés de toutes parts. Ce qui est encore plus glamour, c'est le foulard que je porte en-dessous du bonnet qui m'arrive jusqu'au milieu des joues. La sophistication s'étend jusqu'au pique-nique improvisé dans le 4x4 en cas de grande faim à des lieues de la civilisation. Mais vous avouerez que le must du must reste le pipi nature, armé d'une torche et prêt à l'assaut d'une chèvre quelconque (m3iza de l'Atlas, nespa) cornes en avant. Engagez-vous, engagez-vous qu'ils disaient.
Je ne dirai jamais assez de bien de l'équipe qui m'a accompagnée ni sur la serviabilité des contacts locaux. C'est gravé dans ma petite boîte crânienne en diaporama infini. Je le referai avec plaisir à la prochaine occasion, mais, heu, c'est possible de demander le remplacement des toilettes à la turque?

4 comments:

Onassis said...

Ce texte sent le Maroc. De la fille au foulard vert, aux toilettes turques, ça sent le Maroc. Tssent?

Hicham ex Cairo said...

Preums ;-)))))))

Sun Li said...

Najlae.. merci d'attirer l'attention de la blogosphère sur ce problème de Santé publique qu'est la prédominance des sanitaires turcs dans le parc hygiénique marocain. Ca fait 23 ans que j'attend que quelqu'un soulève cette épineuse question. J'arrête d'écrire parce que l'émotion est trop forte..

Najlae said...

Onassis> oho.

Hicham> désolée.. :)

Sun Li> unissons-nous mes soeurs!