Sunday, May 11, 2008

hitch hike my world

J'ai une tendresse particulière pour les auto-stoppeurs. Ca ne devrait pas être dit comme ça sur un blog, toujours est-il. Je ne résiste pas à leurs appels "quitte ou double" au bord du chemin. Alors je freine.
Bien sûr, je sélectionne. Je fais inconsciemment -et préalablement- un casting de leurs histoires. Vous, Monsieur, je choisis de vous faire entrer dans mon habitacle privé, mon sas inter-galactique à la bande son exclusive, au parfum distinct, au chapelet aux reflets de bleus, au confort minimal certain, pour partager un petit bout de chemin ensemble. Non pas que j'aie besoin de vous, les imbécilités privées peuplent nos ondes et mon nano a tant à me dire que même la route de Lagouira n'est pas assez. Mais vous me fascinez et je serai votre chauffeuse-chauffarde respectueuse.
Vous, madame, je ne vous oublierai pas. Je sortais de l'intersection menant à Plage David. Vous portiez une jellaba grise et serriez vos cheveux dans un foulard. L'uniforme était complété par l'inamovible sachet en plastique noir. Ou bien c'est votre tablier. Ou bien ce sont les restes de bouffe de la maison où vous travaillez et dont on a bien voulu vous faire bénéficier. Je vous ai dit où j'allais et ça vous arrangeait. Plus tard, je vous ai demandé si ça ne vous faisait pas peur de monter dans la voiture d'une inconnue. Vous avez souri: "qu'est-ce qui pourrait m'arriver ga3?". Vous me faites confiance (should you?) et je vous guette du coin de l'oeil. Pas parce que je vous crains, mais parce que je ne peux pas vous regarder et conduire en même temps.
Un de mes préférés travaille à la prison de Oukacha et vient tous les matins d'un quartier périphérique de Rabat, d'un camion à un autre. Il a toujours des histoires passionnantes à raconter. Mon vice n'y résiste pas une seule seconde.
Les meilleurs auto-stoppeurs sont à l'heure du F'tour pendant le Ramadan. Le muezzin donne la carte blanche à tous les excès, mais quelques fantômes sont toujours dans la rue, attendant un improbable taxi ou un bus inexistant. Et il y a toujours des raisons agréablement triviales justifiant le retard des uns et des autres. Comment expliquer que l'on ait raté l'heure de sortie collective, d'hystérie dans la rue, des dernières courses? Pourquoi se retrouve-t-on seul dans la rue? Et comment se fait-sse que je soie moi-même dans la rue, prolongeant la diète de quelques minutes pour partager des banalités sur la route?
Que Dieu me prévienne d'autostoppeurs sortant tout droit d'un film d'Asia Argento. Je me contenterai désormais de regarder, de loin, puis dans le rétroviseur, en leur souhaitant d'être pêchés très vite et d'être conduits à bon port. Mais pour tous ceux qui sont assez fous/inconscients, et qui veulent prendre le risque de rencontrer des créatures bizarroïdes comme ma personne, voici un site avec des conseils: http://lifehacker.com/software/travel/how-to-hitchhike-161038.php

16 comments:

jamalus said...

Le temps du «hitchhiking » est bien loin derrière nous!

Il n’y a plus cet altruisme et cette décontraction ambiante des années soixante dix! C'est comme si on avait fini de découvrir l'autre...en vraie!

Ce n'est pas pour rien que l'on a inventé "la fermeture centralisée" en options pour les riches. Ceux qui peuvent rallonger un extra pour leur confort. On se blinde des autres.

Jamalus.

Najlae said...

jamalus, ça ne nous dit pas si tu en as fait,toi,de ton temps!
Je pense que la fermeture centralisée s'impose de plus en plus,vu le nombre d'agressions au volant,mais ça ne nous empêche pas d'ouvrir la porte de temps en temps (bonjour les psychos!)

Anonymous said...

Bonjour NajNaj,
J'avoue que je fais de même. Parfois même avec hésitation et presque toujours pour de longs trajets. Je me fie à mes tripes et ai même posé la question: "Can I trust you?" à deux jeunes qui semblaient n'avoir pas dormi depuis la veille et encore moins mangé.
Mwah,
Loula

Najlae said...

Loula> c'est drôle. Wllah htta j'étais sûre que tu faisais de même. Ca ne m'étonne vraiment pas!
so,what did the youngsters say? :)
Mwahs!

Anonymous said...

They said, yeah no problem and plus who would think of hurting a mom (my kids were with me). Bref, ils ont dormi presque tout le trajet.
Mwah,

Najlae said...

Loula> tant mieux :) xoxo

Lato sensu said...

Intersection auto route,Marjane hay Riad. Vous pulvérisez un stop et vous manquez de peu de m'écraser moi et mon acolyte, qui se mua en un bleu magnifique, j'ai dit l'air confiant: t'inquiètes! je la connait. Vous conduisez comme un pied ma chère!
Les pauvres autostoppeurs n'imaginent même pas le risque qu'ils prennent avec vous!

Najlae said...

Lato sensu> c'est parce que j'avais reconnu ta petite tête blonde de moustique :) je prends mon pied en conduisant comme un pied a namoussa! la prochaine fois,ne roule pas sur l'autoroute!

nadia said...

juste pour rigoler hitch hike était le premier mot que j'ai appris en anglais avec une prof qui ouvrait grand la bouche pour le prononcer. Le 2ème mot était sightseeing...

nadia...glandeuse

Hamida Mentoufa said...

Je sais que tu vas m'incendier et me griller de ta liste d'eventuels hitched mais l'auto-stop a une drôle d'allure au Maroc, on ne se fait même pas confiance en couple alors comment l'accorder à un inconnu louche aux histoires passionnantes et non moins louches.
Mais des fois on s'ennuie à mort en conduisant de longues routes.
Par contre j'imagine que c'est moins vache aux states, petit virage qui m'a rappelé quand même my blueberry...
Long long (road &) time ago, i can still remenber...

waaayli said...

Salut!!
t'étais où dis moi quand le taxi qui me ramenait à casa est tombé en panne près de Dar Bouazza :(
j'ai dû défiler devant des pairs d'yeux méfiants puis d'autres limite pervers :(
j'ai jamais fait d'autostop mais je m'y mets pour tomber sur toi la prochaine fois :) (si je ne tombe pas sur un serial killer d'autostoppeurs avant :)))

Najlae said...

nadia> lol funny

hamida> aux states,c'est différent,mais t pas sûr de pas tomber sur des fous
:p

waaayli> ben gt sur l'autoroute rabat-casa pardi :) vaut mieux que ta ptite frimousse ne prenne pas de risques, mais tu peux me faire de grands signes si tu vois ma bagnole: http://www1.istockphoto.com/file_thumbview_approve/3471661/2/istockphoto_3471661_hippie_van.jpg

Foulla said...

par l'inamovible sachet en plastique noir...
(sigh!)...I miss it;)

waaayli said...

hehehe! elle bonne celle de la frimousse, je crois plutôt que j'ai un facies patibulaire, c'est pour ça qu'on ne m'a pas chopée en route mais toi tu me choperas, tu me connais si bien :))))

Kaoutar said...

loooool tu as changé de voiture Naj? (I checked the link u sent to Waaayli lol)

Sinon ana, euuuh I will say it, I'm a big khouafa, and I don't think I will stop lchi wa7ed chi nhar :s

Yup, I can understand if u say that u're no longer proud of me :'( :p

Najlae said...

foulla, u miss lkhencha dial mika??? khassek le3ssa :)

waaayli, je te connais si bien?

kaoutar, i'm SO proud of you for coming today,by yourself, meême si le boulissi t'a arrêtée :) Mwah!