Saturday, April 11, 2009

Expériences In-thé-rdites

L'artiste n'avait pas besoin de questions. A peine a-t-il su que la caméra était pointée sur lui qu'il se mit à nous expliquer son œuvre. C'est un travail de longue haleine, nous avons compris. C'est l'aboutissement d'une longue réflexion, le partage, le symbolique, la paix, conjugués à ce lieu magique, que dis-je, extraordinaire. Une véritable muse. Cet homme moustachu si aimable est un passionné, nous n'en doutons pas une seconde. Il a exposé partout. Il est connu pour son travail avec et sur le thé. A toutes les sauces il l'a exposé et ce n'est pas fini. Car justement aujourd'hui, c'est une installation particulière qu'il nous propose. Avec un miroir recouvert partiellement sur les bords d'une couche de thé vert. Alors que l'artiste monologue, mes yeux sont attirés par son assistant, un homme de son âge, tout aussi moustachu, ouvrant avec un cutter les boites de thé au fur et à mesure. Surtout, il est dans l'incompréhension totale de cette idée saugrenue d'éparpiller du thé vert sur un miroir. Mais ce n'est pas à lui de juger. Alors, pendant des heures, ce pauvre gars a patiemment ouvert 200 paquets de thé dont il a vu le contenu se disperser devant ses yeux par terre pour l'amour de l'art. Nous avons pu lui parler par la suite loin des oreilles indiscrètes. Tant de berrad d'atay de gâchés...Il en a le coeur tout retourné le pauvre. Un peu comme le banquier qui passe ses journées à compter des liasses de billets. Quelque chose me dit que l'installation ne restera pas intacte longtemps!

7 comments:

Aïcha said...

J'ai raté le coche :( le thé sur le miroir j'en ai pas vu l'art ! Peut être que les explications de l'artiste auraient élevé l'oeuvre au rang de "L'urinoir" ;)

Najlae said...

héhéhéhé
l'oeuvre en soi est intéressante. Mais l'interprétation du pauvre monsieur était réduite à: quel gâchis!
doumage ;p

Aïcha said...

Ouki :) à côté il y avait un amas de farine ? sel? .. bref une poudre blanche (mon ignorance est honteuse :) citi quoi m'dame ?

Najlae said...

c'était du gros sel en effet mademoiselle :)

Sarah said...

ça me rappelle une certaine expo avec des triptyques à des prix zindécents :)

Najlae said...

sarah ma chérie C LE MEME ARTISTE!!!!!!!!!

Houdac said...

Moi je l'ai adoré cette installation. Peut être bien parce que j'aime tout autant ses toiles à Boujemaoui ou simplement parce que j'ai toujours trouvé l'idée du thé originale. C'est probablement la denrée qui a baignée son enfance, comme beaucoup de marocains d'ailleurs.