Thursday, May 25, 2006

Camping Mimosa

Le temps s'envole. Alors, je fais beaucoup de choses en peu de temps. Je me presse. Je m'empresse. Toujours ce satané sablier.
Je suis allée voir mon premier match de baseball. Fun. Mais ça vaut pas le foot. Opinion personnelle. Description du match en question à venir si sablier le permet.

Samedi dernier, je suis allée pour la première fois de ma vie en camping, au Sequoia National Park. Moi? En camping? Au milieu des arbres? (Je n'adore pas les forêts et c'est le moins que l'on puisse dire). Sous une tente? Mais on dirait que mademoiselle veut se prouver quelque chose!
Alors, on est 7. Il est très tôt. Ptidéj chez Zach avant de se suivre en trois voitures. Un enfant dans la rue avec à chaque pied une chaussette différente. Un chien qui aboie. Une longue route et des dizaines de disques que l'on change au gré de l'humeur et des nuages.
"Welcome to Selma. The world capital of raisins".
La route qu'on avale encore en paroles. Des questions super philosophiques de journalistes distingués. "So, have you ever been in love?"
En début d'après-midi, on arrive. Je ne m'attends pas à ce qu'il y a au bout du sentier de la propriété privée: un petit coin de paradis.
Il y a une rivière, une belle. Deux cabanons au loin. Une grande demeure de l'autre côté de l'eau. Une plateforme déjà aménagée avec fauteuils, parasols, table à manger et un énorme, énorme barbecue, vaisselle attachée.
Il fait au moins 30 degrés. Juste le temps de se mettre en mailot et de chacun se tartiner d'écran solaire et de prendre son petit relax et de s'isoler dans son coin avec son livre et ses écouteurs.
Evidemment, je ne pouvais pas résister à l'appel de l'eau, glacée.
Le reste a été idéal. Le feu de bois, le barbecue, la musique, les moustiques. Puis, une fois au lit, je suis terrorisée par les cris des chauve-souris autour de la tente. Elles n'arrêtent pas! Lorsque ça se calme, j'ai droit à encore mieux: la pluie. Je ne savais pas que la tente avait une couverture spéciale. Lorsque je me suis réveillée, je baignais dans l'eau. On court se réfugier dans la voiture...et y dormir une petite heure.
Et puis y a eu des araignées, des baignades frigorifiques, du champagne mimosa, de la guitare, des éclats de rire et du bon temps.
Je reconnais. C'est pas le camping que j'avais en tête, mais bon, les preuves, ça sera pour une autre fois.

4 comments:

db said...

Premier pour une fois ...ouffff. bessaha la virée ;)

Amine said...

Sounds great! I want to hear all about it :)

Loula la nomade said...

Ah NajNaj,
Les joies du camping et de la flotte et des mouches noires celles qui arrachent la peau. Miss it ou plutôt l'ambiance. Prends le temps de relaxer et ne pas brûler ton énergie.
Big Mwah

Najlae said...

db> Allah ya3tik la viree :) try to call me soon. i wanna talk to you.

amine> you already did! lol

Loula> i m trying to relax. c pas evident tout le temps, mais cette fois, ct super cool. gros bisous!