Thursday, July 13, 2006

Aperitif

Le trailer du documentaire de Aliza et Cerissa est en ligne. Elles aussi ont suivi les soldats americains, mais plutot au Moyen-Orient. Leur documentaire s'appelera "Keep Rockin' in the Muslim world".

3 comments:

Loula la nomade said...

Bonsoir NajNaj,

Franchement, j'ai hâte de voir la suite. Ces petits moments où l'on croit oublier et la réalité qui nous colle à la peau car elle est là à nous placarder. Si émotion il y a imaginons pour un instant la peur au ventre de ces peuples que nous croyons défendre, imaginons leurs nuits blanches car comme disait Micheline mon amie Libanaise on tend à essayer de dormir loin de la fenêtre, on tend à ne plus dormir. Il y a un journaliste qui m'a marquée de par son traitement et sa personnalité. Il s'agit de Paul Marchand qui a couvert la guerre civile au Liban et ensuite la Bosnie. On lui posa la question suivante: des deux guerres laquelle vous parait la plus terrible. Il répondit celle du Liban car il avait encore en tête une partie de foot dont le ballon n'en était pas un.
Aucune guerre n'est belle, ceux qui s'en font les chantres sont ceux qui ne mourront pas pour le drapeau, la patrie etc..
Autour de moi, il y a du monde qui attend que leurs proches reviennent d'Afghanistan et d'autres qui se préparent à les voir partir pour Kandahar et ce soir le premier ministre du Canada vient de dire aux journalistes qu'il appuyait les incursions du Tsahal en Palestine et dans les Territoires. Merci du partage NajNaj.
Mwah

bluesman said...

سلام
اصعب التجارب التي يمكن ان يعيشها الانسان هي الحرب
فتجربة مواجهة الموت لا تحكى بل تعاش
الخطير ان يقطع شبان صغار الاف الكيلومترات من اجل حرب لا يعرفون عنها شيئا
يخاطرون بانفسهم من اجل فكرة يرفضونها
بطبيعة الحال فالبينك فلويد عبروا عن ذلك بشكل رائع في اغانيهم
بون نوي

Najlae said...

bluesman> tu as totalement raison. et ils nous le disent. ils ne savent rien de rien, ils y vont parce que c'est leur job. point final.

Loula> aucune guerre n'est belle, a part pour ceux qui s'en foutent plein les poches. J'aurais voulu pouvoir traduire ton commentaire a mes collegues..en attendant,je crains pour mon amie qui vit a 5 min de l'aeroport de Beyrouth :'(