Sunday, August 06, 2006

Bubble gum

Rien n'a plus de gout. Ou pas grand-chose. Comme ce chewing-gum que C. mastique pendant des heures. Des heures. On rumine de vieux sentiments de plenitude. On copie/colle a des choses insignifiantes.
J'ai trouve des restes de sourires dans les cartons a venir. Des choses auxquelles je n'avais pas accorde trop d'importance parce qu'il y avait un trop plein de belles choses.
Au Bubble lounge, ce soir, San Francisco suait dans une cave sans air. De beaux garcons se pavanaient aux bras de fades poupees sans culottes. Des fraises etaient trempees dans de la fondue de chocolat. Deux files parralleles se regardaient en attendant les toilettes. Un lapin courait sur place.
Quelqu'un s'est jete du haut du pont. Probablement quelqu'un qui trouvait le reste insupportablement fade. Heureusement que S. a une belle moto. Une belle, belle moto. Et moi aussi j'en veux une.
Mais dans une semaine, je dirai au revoir a la baie. Ca sera le debut d'une nouvelle phase: des restes de sourires dans des cartons, que je dois finir.
Oui, ca aurait ete bien, Milan. Meme pour 20 heures.

Every time I try to leave this place
Something inside says, "You can do better"
Round here

4 comments:

hisniper said...

une autre 360° .. t'es Mazo najlaE !

Euh! Gardes le sourire .. Dieu merci .

Amine said...

un lapin courait au bubble lounge?! Du jamais vu :)

Najlae said...

hisniper> tinkietes, je le garde, mon sourire

amine> yak! ptetre que ct un lievre :))

ayoub said...

pas une belle moto..
genre tu la vois tu dis : "ouais c'est une belle moto"

non, quand tu la vois tu dis elle beeeeeeeeeeeeeehhhhhhhhhllllllllllleeeeeeeeeeeuh

Ayoub.. en délire