Tuesday, October 10, 2006

Sunny nights


Et je me demande
Si le soleil qui me réchauffe ici
Est le même
Qui te refroidit là-bas

14 comments:

Monsef said...

salut! tu viens tt juste de publier ce post! je viens tt juste de le lire...

Najnaj!!! tu ne donnes plus de nouvelles!!!!!! humm...... Iwa allalla j'espère seulement que ça se passe bien au boulot et que tu t'habitues un peu... Dommage, que je travaille dorénavant à Rabat.....

Bon en tt cas, bon courage et j'ai hâte de voire le résultat à l'antenne...
Beijos

Yulik said...

Fan de haïku ?

Dail said...

Froide est la vie, quand oubliées
les promesses passées
Mais comment oublier ton aura
Elle le réchauffera pour l'éternité

Pardonne aux autres leurs faiblesses
Oublie leurs peurs
Je sais qu'elles sont tiennes

Najlae said...

yulik> j'ai dû vérifier sur wikipedia qu'on parle de la même chose :) fan de choses joliment dit,dans toutes les langues j'imagine (et adoratrice de la culture japonaise sous tous ses aspects)

ML said...

Qu'il gèle, qu'il se les gèle, qu'il se glace, qu'il "jmade", qu'il fonde, qu'il "doube", qu'il disparaisse, qu'il "ghbar" à jamais, pour que que toi, tu restes ici, avec nous, pour nous réchauffer.
Tu es notre soleil.
ML...adorateur du Dieu Râ

Le Professeur Shadoko said...

ce soleil est le même?
mais est-ce vraiment ce soleil ici ou la bas qui nous réchauffe ou nous refroidit?
l'amour qui nous réchauffe ici nous refroidit-il la bas?

Patrick said...

Perdu sur internet en cherchant des paroles de chansons j'ai trébuché sur ton site. J'ai lu un peu, mais c'était trop fort, l'alcool ne m'aidait pas. Je reviendrai si j'en ai le courage. La beauté de tes textes me fait mesurer ma propre médiocrité. Tu as une très belle âme. Merci.

Najlae said...

Monsef> I HAVE to see you soon! htta jitye 3ad mchiti l rabat :(

ML> Et tu veux que je ne te prie pas,que je ne te supplie pas de rester à éclairer et enseoleiller notre galaxie blogotique?

Pr Shadoko> nhar kbiiiir ou kbiiir bzzaf! Le soleil est le même,mais la terre est ronde :p

Patrick,je suis très touchée (et presque incréduble :)) merci de ta visite et pour tes mots. Les maux sont les mêmes,seules les mots diffèrent. A bientôt.

silene said...

en lisant le premier post, je me suis dis : encore une fille en chasse.
Pourquoi quand je lis les commentaires de celui là, j'ai l'impression que personne ne le comprend...
personne ne le comprend a en pleurer

Najlae said...

silene> et toi,qu'est ce que tu comprends?

Sunshine said...

Najlae is it okay to copy your short versed quote..I really like it and I can relate it to it.

Cheers~

Najlae said...

sunshine> no prob, please do

silene said...

je crois surement que j'y comprend plus de chose que je ne devrais. Mais bon apres tout, c'est subjectif...
Je crois que j'ai mal vécu le mois du ramadan à l'étranger. Ton image évoque pour moi un coucher de soleil au dessus des toits de la ville et tes mots évoquent deux perceptions : ce qui te fait vivre ici, t'éteins là bas... Ce qui égaie ton coeur et ta vision ici parmi les tiens, parmi tes semblables, te plonge là bas dans l'obscurité et la désolation... Au même moment, celui de la rupture du jeune, l'ordre semble venir du ciel ici. Là bas, tu regardes ta montre et tu manges en cachette avec humilité.

Najlae said...

silene> tout à fait..je rejoins ton interprétation. La douleur de l'éloignement. Mais pas seulement.
Au fait, "encore une fille en chasse" m'a fait sourire.