Saturday, January 20, 2007

La mue, la mienne

A la poubelle, la Najlae d'avant.
Ca fait des semaines qu'on me demande, plus ou moins gentiment, de jeter un oeil à mes affaires dans les cartons pour faire le tri, ce que je veux garder, ce que je ne veux pas garder. Comme j'étais de mauvaise humeur ce matin, c'était le moment idéal.
D'abord, les livres. Ma grande surprise: finalement beaucoup de livres en arabe. Beaucoup de livres de gosse. Comment ai-je pu survivre sans mon encylopédie des castors juniors, la fameuse compagnie de Riri, Fifi et Loulou (neveux de Donald Duck, pour les ignares). J'ai retrouvé avec plaisir des livres pour enfants importés d'Irak, des merveilles d'éducation, dont mon préféré: "Abou Ahmad wattoumour".
Puis des tiroirs remplis de lettres. Des centaines de lettres. De Marinette. De Hajar. D'anciennes "pen-pals" des States, des cartes de voeux écrites mais jamais envoyées, je ne sais pas pourquoi. Des lettres écrites et jamais postées. Des photos. Beaucoup de photos.
Puis des cartons de cahiers de cours, de classeurs. Des centaines de pages noircies au stylo-encre, des phrases dégoulinant de niaiserie, du type "believe in your dreams", "time is what you make of it", "just do it", des poèmes sur la magie des vagues, sur la liberté, sur l'ailleurs. Des tonnes d'exposés creux, des épreuves de philo en arabe (pas mal après tout, hehe), des quintaux de documents sur le métier de la presse, des coupures de mode, des photos de surf découpées avec précision (et dire que je n'ai de patience pour rien du tout), des dossiers d'articles sur la musique andalouse, la régionalisation, la pub, des thèmes dont je ne me souviens même plus. J'ai halluciné en retrouvant des fiches sur les oeuvres de Diderot, Marivaux, Rousseau, en tombant sur une petite nouvelle que j'avais écrite à 14 ans, des poèmes publiés au lycée, de longs chats avec Dardous, des photos (dont celle de Alaov!), des ébauches d'histoires. Et je me dis: impossible que j'ai été "ça"! Tant de naïeveté, des phrases trop fleur bleue, trop conne pour être sincère, trop émotive pour être vraie.
Alors, à la poubelle les niaiseries. A la poubelle les cours de droit: de la presse, constitutionnel, international, dont je n'ai pas retenu grand-chose. Au feu les posters d'affiches de films, des centaines de fiches de films, des articles sur le Maroc. A l'oubli les béguins d'été, les chagrins, les rêves. On est déjà devenu autre chose, malgré nous. On a déjà pris un autre cap. On a déjà changé. Et oublié. Oublié qu'un moment, on voulait rentrer dans une école de stylisme, ou qu'on ne jurait que par la citoyenneté australienne, ou qu'on chérissait les 3T quitte à importer leur magazine de fans du Koweit! Ou que son cadeau pour ses 16 ans était une paire de rollers. Ou qu'on avait un accord avec le bouquiniste pour acheter les vieux numéros de Première et compléter sa collection. On a oublié qu'on n'est pas né 3ayeq et fayeq. Qu'on n'est pas né avec du cynisme plein les veines. C'est bien de s'en rappeler. Puis d'avancer.

26 comments:

SimplyMoroccan said...

Joli style! C'est la première fois que je viens te lire.
Tu as jeté tant de "souvenirs" facilement? Je trouve que c'est fort. Moi j'entasse mes "trucs", mes brouillons d'examens, des petits bouts d'anciens jeux cassés, tout ce que ma mère aurait considéré comme du "n'importe quoi". J'y peux rien, ces témoignages de mon innocence et passions seront mes trésors.

Kaoutar said...

Reading Riri, Fifi et Loulou has given good results :):)a wonderful journalist with a sweet character:):)

Big hugs:)

Anonymous said...

I felt the same thing when I did my big clean up not so long ago. 3T oh my god, they were so cute...

Najlae said...

SimplyMoroccan> mrahba bik d'abord. Je pense que j'ai assez -même trop- entassé de choses. Ma mère considère bien évidemment que toutes mes choses sont du n'importe quoi :) mais j'ai décidé de remplacer certains de mes anciens trésors par des nouveaux...

Kaoutar> héhéhé raki ghzala ou safi! Big big hugs!

Lux> they were! but now i m ashamed for liking them so much in the past :p so what did you get rid of?

kymyk said...

A la fin, Najlae n'etais plus de mauvaise humeur. Elle, finalement, sourit!
Scrivi come se tu avessi 80 anni. Non credo che tu sia cosi` vecchia...

Ciao!

Anonymous said...

Lots of letters but what got me the most was reading my back then journal. Some things are just too funny when you read them again after a while. Actually, I couldn't throw away a lot of things, I'm too attached to those memories...

ps: me too I'm too ashamed to have liked a certain boyband so much back then. (notice how I didn't mention which one)

Najlae said...

kymyk> hahaha je parle souvent comme si j'étais une doyenne de l'humanité :)) mais c'est vrai que je sens comme si ça fait une éternité..

Lux> Laisse moi deviner: Boyzone! lla! Backstreet Boys? lool n'aie pas honte,dis-nous tout :)

Bsima said...

Je sais pas si je pourrai les mettre a la pubelle comme ca d'un coup... Car j'y tiens a ce passé,mm si je me doisd'aller vers l'avant... Je tiens a ses pages, a ses photos, a ses trucs bidons qui m'ont vu grandir... j'y tiens...
J'ai beau faire le tri, j'arrive pas a m'en séparer, a chaque fois j'ouvre les cartons, les chemises jetourne les pages, je souris devant les remarques d prof, devant un mot écrit par une copine, je replonge dans les souvenirs, pr en ressortir plus forte... Une sorte de voyage a travers le temps... Une auto thérapie...

Mais najnaj, koike tu ai pu jetter, tu gardera tjr en toi ce brin d'innocence qui se reflète dans tes yeux ;)

Bsima said...

Naj: moi j'ai tjr oua7d le gros classeur dial les backstreet boys, leur K7 vidéo et machins choses du genre... Ce qu'on pouvait claquer come argent fou pr stra club et co juste pr avoir leur poster... :)

charif said...

ya latéf ya latéf

Alaov said...

;-)
La photo fait partie de ce que tu as jeté?

Najlae said...

Alaov> t'es fou! je la revendrai aux enchères quand ta voix suave sera encore plus célèbre ;)))

Najlae said...

Bsima> hahahaha innocence? moi? ;)
tu as gardé les trucs de Backstreet Boys? haha avoue,c'est quand la dernière fois que tu as vu la vidéo? héhé

charif> 7chem chwiya!

Pas-cynique said...

je ne suis pas d'accord avec toi quand tu ecrit que des phrases du type "believe in your dreams", "time is what you make of it", "just do it"." sont des phrases degoulinant de niaserie. c'est cynique ce ke tu as ecrit.

J'ai trouve un article interessant a propos du cynisme en France.

"Le cynisme tel la gangrène s’est ainsi diffusé partout, au sein de chaque corps social, dans la France d’en haut comme dans celle d’en bas : au cynisme des puissants (Mitterrand, Bernard Tapie, Nicolas Sarkozy, Jean-Marie Messier) répond en écho le fatalisme et les combines des plus faibles. Le quant à soi est devenu l’apanage de nos sociétés modernes, l’hypertrophie du Moi son saint-sépulcre et le profit son Graal.

C’est une plongée au coeur d’un monde peuplé d’individus impitoyables, où seule compte l’adoration pour le veau d’or que nous dissèque Eric Dupin :

« Ne pas être dupe est devenu l’obsession contemporaine. Surtout ne pas croire une seconde aux vieilles injonctions morales. Se persuader que la société n’est qu’une immense jungle où la survie suppose la ruse, la tromperie et la rouerie. Ne jamais faire confiance à quiconque. Ne se fier qu’aux purs rapports de forces. Se dire que le monde se divise entre les poires et ceux qui les mangent. Se défier comme de la peste de tous les beaux discours, mais exceller à les tenir avec un sérieux papal pour abuser les gogos. Cultiver un scepticisme systématique aux confins du nihilisme. Au final, ne vénérer que la réussite, et l’argent qui en est devenu l’universelle mesure. »

Dans une jungle où la morale est perçue comme l’arme des faibles, des perdants, des vaincus où même la honte a été abolie ; le cynisme ne se cache plus, il s’affiche... Mieux dans un monde de prédateurs, il est devenu une vertu, en particulier dans le domaine des nouvelles disciplines reines que sont la finance, la communication ou le journalisme."

Anonymous said...

The funniest thing s that the other day there was a BSB special on tv and I was singing along for about an hour. How sad's that??!! :)

Sun Li said...

:) I had a big smile on my face reading this.. the kind of smiles you have when something is touching, and that's often the case in your blog. Lots of love :)
PS : my guiltiest secret : i actually fancied the BSB's (notice how I don't write more than their acronym :D)

Najlae said...

pas-cynique> justement,il me gagrèèèène,aaarrrrghhhh au secouuuurs... :)))

Lux> VH1 had a special last summer when they released "Incomplete" and I was singing "I'll go anywhere for you" LOL what a shame!

Sun Li> le secret n'en est plus un, après que j'aie procédé aux aveux! :D
Qentar dial love :D xx

Anonymous said...

Who knew we were all suckers for those guys???!!! I love it.
xxxx

ps: N, I have some questions about your move back home. Where can I reach you?

Najlae said...

Lux> i love honesty in general. I'm tired of people acting like they were never kids...anyway,i can be reached at info@najlae.info

Nadia said...

Les BSB, ça me rappelle bien des souvenirs, surtout leur chanson "step by step", que je répétais comme une débile....

ClearPerson said...

La question qui se pose est: qu'est ce qui te garantit que dans 10ans tu ne jetteras pas ce même regard sur ton passé?
Le changement est continu...

Onassis said...

Naj : BSB, step by step. Are you sure it's not NKOTB ??

Sun Li said...

wa chwaaari dial llove :) (et pour ceux que ça intéresse, je connais encore toutes les paroles des chansons dial les 3 albums des bsb.. 10 ans après..ain't it a shame ?)

Najlae said...

Nadia> NKOTB pas BSB!!!!

Clearperson> rien,absolument rien ne garantit ça :) tu as raison

Sunli> et contenaaaire dial lboussates pour twa ^_^

Sana said...

J'adorais les Backstreet Boys, j'adorais et j'adore toujours Westlife, j'étais DINGUE de Tarkan avant d'assister, dégoûtée et stupéfaire, à ses déhanchements sur scène...

Riri, Fifi et Loulou, neveux de Donald Duck, pour les ignares... J'adore :DDD

Le blog, j'adore aussi ! Sur ce commentaire, j'ai décidé de tout adorer, peu importe ce qu'on pourra en penser :P

Najlae said...

Sana, mrahba bik, ça me fait très plaisir que tu t'y retrouves :)