Tuesday, April 22, 2008

Monologues

Le Premier ministre Abbas El Fassi poursuit les rounds du dialogue social avec les centrales syndicales. Le communiqué officiel publié hier énumère les propositions du gouvernement visant la protection du pouvoir d'achat du citoyen. Ainsi pouvons-nous lire dans ledit communiqué, et à titre d'exemples non exhaustifs: "le gouvernement a proposé une augmentation mensuelle du salaire net des fonctionnaires classés dans les échelles de rémunération 1 à 9, allant de 300 à 459 DH, sur deux étapes à partir du 1er juillet 2008." Heureusement, les échelles 10 et plus n'ont pas été oubliées, puisqu'elles bénéficieront, elles aussi et à partir de janvier 2009 "d'une revalorisation du salaire net de 432 DH au moins". Pour les allocations familiales, le gouvernement a décidé de les porter de 150 à 200 DH par enfant.
La mesure la plus louable concerne nos seniors, puisque"le gouvernement a également proposé l'augmentation du montant minimum de la pension de retraite, en passant de 500 à 600 DH par mois".
Et tout ça, ça chiffre. Rien que la hausse des salaires des fonctionnaires -qui stagne depuis 14 ans- coûtera à l'Etat 10,55 milliards de dirhams. Rien qu'à titre de comparaison populiste et injustifiée, le projet de TGV Casa-Tanger est estimé à 2 milliards d'euros.
Les attentes ouvrières sont certainement comblées. On attend la suite du dialogue avec frénésie.

4 comments:

LE ZEBRE said...

je fais partie de ceux qui escaladent l'échelle. augmentation ou pas j' envisage de quitter cette établissement publique qui m'emploie, je regrette les 5 mois qui se sont écoulés dans cet institution.

Ibn Kafka said...

Je partage ton attente frénétique...

Najlae said...

le zebre> bonne escalade! la lumière est au bout du tunnel!

ik> *sigh*

Mounir said...

merci pour le tour dhorizon