Wednesday, April 19, 2006

Journalisme (3)

Alors, tout le monde s'est réuni aujourd'hui autour du Times pour lire ensemble les lauréats 2006 du prix Pulitzer, toutes catégories; sans grand enthousiasme, juste pour savoir.
Hier, Tim, un peu saoûl sur sa table de montage, criait sa colère de voir la galerie de photos du photographe Todd Heisler qui a remporté le Pulitzer de la meilleure photo pour le journal Rocky Mounatin News, à Denver Colorado. L'essai en question a suivi des familles de soldats morts en Irak. "De la pure propagande ma parole!", ruminait Tim en ajoutant "American patriotism at its splendor!". Et vous, vous en pensez quoi?
Cliquer sur la rose pour démarrer le slideshow.

6 comments:

dima said...

Najlae> Je ne m'attarderais pas sur la phrase de Tim "American patriotism at its splendor" quoiqu'elle est empreinte de Vérité. Je ne discuterais pas non plus le prix Pulitzer octroyé au photographe de Rocky Mountain News. Mais en faisant un tour dans la galerie virtuelle et en appercevant cette Femme enceinte (c'est beau une Femme qui porte le Monde et la Vie) triste et pleurant son défunt mari, l'etre humain impuissant, que je suis, n'a de cesse que de déplorer cette situation. Situation qui touche aussi malheureusement des victimes citoyen(ne)s irakien(ne)s. Sous le sceau mensonger de la propagation et de l'apport de la démocratie, l'administration américaine républicaine, non seulement, a fait et fait encore du mal au peuple irakien mais en fait aussi aux enfants et familles américaines. Je me pose une dernière question : Dans un moment, aussi intime et familial, où l'épouse veille un dernier soir son défunt époux, est-ce que le photographe avait le droit d'y etre et faire ses photos pour les publier éventuellement ? peut etre qu'il était autorisé par la famille mais je trouve cela indécent... à moins que le véritable but était de montrer ce pseudo-patriotisme américain comme le fait remarquer si bien Tim.

Amine said...

Tim a bien raison, il s'agit bien du patriotisme américain dans toute sa splendeur.
Levons-nous hurler "In God we trust" sous l'hymne US tant qu'on y est.... pfff
Dima> "est-ce que le photographe avait le droit d'y etre et faire ses photos pour les publier éventuellement ". C discutable en effet.
Mais est-ce que les US avaient le droit de fouler le sol irakien...
Sont-ils réputés faire des choses au nom du droit en plotique étrangère? Non, alors franchement, le droit du photographe dans cette hsitoire, qui s'en fout...

Pour en revenir aux prix pullitzer, je les trouve trop "domestic affairs" oriented...
Le coup de la New Orleans...

Najlae said...

dima> ben justement, la situation est plus deplorable que deplorable. Si tu reflechis a comment cette guerre a ete unilateralement declenchee et comment on a induit les Americains en erreur, tu te dis quel gachis que toutes ces vies de perdues!
Mon probleme, c'est lorsque la perte de ces vies est "beautified" (sorry,cant find the word in french) and justified by the sake of the American security. honnetement,ca me fait penser aux sbires de Bin Laden a qui on promet les vierges du paradis.
Quant au photographe,ce n'est venu qu'apres accord des familles au prealable des funerailles,comme tu peux le lire sur le site de Rocky Mountains News. La prise et la publication des photos est soumise a la regle des "releases", ou la personne prise en photo te donne l'autorisation de republier ca.

Amine> il etait fort previsible que les journalistes de Louisiane allaient rafler des prix. Rien de mal. je pense que la couverture de Katrina a ete excellente, en radio comme en presse ecrite comme en TV (disons pas si mal en TV).

Loula la nomade said...

NajNaj,
Propaganda at its best! C'est une façon de sensibiliser, mobiliser un peuple qui en a plus que marre. Tu n'as pas parlé de ce que la marche contre la loi contre l'immigration a eu comme retombées. Je sais que le secteur agricole en a plus que souffert.
Yallah Leghzala un reportage sur ce remake des années de lutte or Civic Rights qui reprend, fascinant dans le sens que le pays à chaque revendication citoynne soit empêtré dans une guerre.
Mwah

dima said...

Najlae> Il y a, quand meme, une nuance entre les deux vies perdues, aveuglément et bétement si je puis m'exprimer ainsi. Deux vies perdues, celle du Terroriste Mohamed Atta, une personne cultivée et ayant fait ses preuves estudiantines occidentales -entre autres- à l'université de Hambourg en soutenant une thése avec brio -selon son directeur de recherche, un professeur Allemand- dans le domaine de l'architecture, et celle du Soldat James Cathey, qui laisse derriére lui une femme enceinte en répondant aux devoirs et obligations d'un Citoyen Américain quant à son engagement militaire et des lettres rédigées par ses soins dans lesquelles on peut lire des phrases-vérité genre : "I will promise you one thing : I will be home. I have a wife and a new baby to take care off, and you guys are my world". Certes le premier s'est vu martyr pour une cause perdue et promis à une orgie paradisiaque avec 70 houris Mais le second ne fait que répondre à une obligation patriotique et promet de revenir auprés des siens une fois son devoir accompli. La nuance porte essentiellement sur le caractére conscient ou inconscient du terme Kamikaze. L'un l'est et l'autre ne l'est pas... Mais j'arrive à te comprendre quand tu fais allusion à cette sorte de canonisation ou de béatification poussée à l'extréme et mise en scéne par les autorités américaines (je persiste et je signe) du deuil du Soldat Américain mort au champ de la bataille pour une fausse cause appelée l'apport de la démocratie dans le moyen orient et en bénéfice assurer la sécurité des citoyens américains dans ou hors du territoire américain. En fin de compte, le premier s'est fait pièger en se doctrinant et se polluant par une idéologie islamiste extrémiste terroriste et le second a donné sa vie, malgré ou bon gré, pour que son pays s'abreuve de l'or noir irakien : je vois les choses comme telles et ma perception des faits peut etre erronée...

PS: Merci pour les explications concernant la publication des photos ; j'ai parcouru diagonalement les écrits de Rocky Mountain News.

Bsima said...

Un petit coucou pr Naj Naj :)