Friday, September 22, 2006

Pirates of the Casableecans

Le piratage est dans les news, avec cette nouvelle campagne du gouvernement publicisant les punitions prévues par la loi à l'encontre des "pirateurs" (je vous jure qu'on me l'a sortie un jour, celle-là) et les clients. Car, figurez-vous que vous pouvez être arrêtés pour avoir craqué sur Rabbi Jacob qui vous faisait de l'oeil à la joutia. C'est ce que m'a affirmée un ami, communicator pour raisons alimentaires et grand faiseur de choses et de mots.
Et donc, voilà que le gouvernement marocain, soudain -je répète: soudain- arrête et saisit des Adil Imam, des Gad el Maleh, des intégrales MP3 d'Oum Kalthoum. En tout et pour tout, 1.5 millions de CD piratés ont été confisqués.
Maintenant, pour combien de temps cela va-t-il continuer? Le gouvernement est-il assez naïf pour croire que ça va dissuader les gens? Vont-il chercher à soigner le mal à la racine, chez les compagnies qui fabriquent les CD piratés? Et enfin, la question que l'on se pose tous: à quand le DVD collector original director's cut du Parrain à 30 DH?

11 comments:

B2 said...

Une autre question :)
Est ce qu'il croient vraiment qu'un simple citoyen arrivera à s'acheter un DVD ou CD original à 300 DHS pour regarder ou écouter une ou deux fois ?
La majorité des gens ne donnent même pas ces 300 DHS pour s'acheter ces fringues !!!
Au lieu d'essayer de règler ce genre de choses, il est bien sage de se tourner vers nos vrais problèmes ! ceux qui nous touchent directement !
Tiens ... le système scolaire par exemple :D ...

charif said...

y a bien d aviateurs! pourquoi pas d pirateurs.yah 3la hadra!moi aussi je m'y suis pris à trois fois pour comprendre que ça n'existe pas, enfin queça n'existe qu'ici!

Allah yar7mak 3liha asa7bi fdik le cours dial l'anglais, tu as sorti au prof avec dak l'accent british ma british ga3 lahla: i'm keen on natation!

Meriame de la FI said...

ma puce si tu parles des spots publicitaires (serie de spot anti-piratage tournés à agadir et dont les 1ers sont diffusés actuellement à la TV) ce n'est pas une campagne gouvernementale c juste une campagne lancée par la boite de prod pour lakelle je bosse et ki vise exclusivement les produits audiovisuels marocaines, parck nous souffrons de ce pb pour nos propores films FI qui sont sur le marché actuellement (VCD et DVD à 13 et 25 dhs piratés à 6-10 dhs).... y'a l'appui des autorités mais c loin d'être uen campagne gouvernemantale...

bidules said...

Qu'il y ai de la copie locale entre amis d'accord mais des boutiques, je suis tout à fait contre!!!!

LUX said...

noooooooo they can t do that!! the reason why morocco s so great is because u can get things for soooo cheap. damn it am so mad!!!!

tazart said...

bravooo

Hamida et Oussama said...

quoique je serais très curieux de savoir comment y'avait aucun piratage du film MAROCK au début !
même si parfois j'ose dire vive la fraude légale.

un petit curieux said...

J'ai juste 2 questions à poser à Meriame de la fi :
quesion 1 : puisque "ce n'est pas une campagne gouvernementale c juste une campagne lancée par la boite de prod pour lakelle "tu bosses", est ce que le gouvernement est d'accord avec cette campagne ?
question 2 : puisque "ce n'est pas etc...." qui paye les passages à la télé ?

Larbi said...

Le piratage a fait mieux que personne d’autres pour la culture et l’art au Maroc. Sans cette pratique beaucoup de nos concitoyens seraient privés de l’accès aux oeuvres nationales et internationales.
Un Adil Imam, ou un tom hanks piraté au Maroc ça fait de mal à personne. Puisque les majors égyptiens ou américains ne perdent pas une part de marché à cause du piratage, car un marché légal (DVD à 150Dh) n’existe pas et n’existerait pas en raison du faible pourvoir d’achat. En plus le marché marocain est rien devant la France, l’Espagne ou les USA. Que je sache ni Universel, ni Sony n’ont demandé au Maroc d’agir contre le piratage.
Reste le cas des artistes nationaux. Le piratage limite-il leurs revenus ? je n’en sais rien. Ce que je sais c’est qu’un jour dans un débat à la télé, Najat Aaatabou a pointé le doigt sur un homme et a crié sur le plateau « Cet homme est un voleur ».
L’homme en question n’était pas un pirate de Derb Ghalef, mais le patron d’une grosse maison de production marocaine, qui vendait 10.000 casettes de Aatabou et disait à l’artiste qu’il n’en a vendu que 500.

Meriame de la FI said...

pour le petit malin oups curieux :)

1- c uen campagne avec l'appui de l'état : ministère de la communication et la DGSN notamment, donc logiquement l'état est d'accord
2-personne ne paye les droit de passage la SNRT a offert de l'espace, nous avons aussi offert ces spots à tosu els distributeurs nationaux et les organismes audiovisuels

Anonymous said...

et c'est toi qui me parlait d'absence de colonne vertebrale!!!C'est quoi ce texte? Du Kloug(*)?

* matière informe à base de sujets trés généraux pétrie pour boucher des trous dans un journal