Monday, November 13, 2006

Sueño de Otoño

Je ne me souviens plus si c'était un rêve. Peut-être pas. Il faisait chaud, très chaud. Je m'étais enfermée dans la voiture pour ne pas me laisser pénétrer par la clameur de Jamaâ Lafna. La clim à fond. Je déteste la clim. Les pieds sur le volant. L'oeil parano. Je fixe les petits stands de jus d'orange. Un jus d'orange bien frais, parfait, c'est ce qu'il faut en cette chaleur. Les autres sont à la mosquée. Pas moi. Moi, je regarde les gars qui coupent leurs oranges puis les pressent. Pourquoi j'ai l'impression que c'est moi qu'on écrase? Je veux du jus d'orange, avec un peu d'eau de fleur d'oranger, tiens, du jus frais, mais pas trop, que je puisse le sentir dans mon gosier, que mon palais s'en délecte. Mais c'est trop loin. C'est trop dangereux. Huit ou dix pas me séparent du paradis gustatif. Trop loin. J'envoie un énième SMS. Je suis seule dans une bulle de verre. Je rôtis dans ma solitude. On me regarde comme une bête de foire. Comme une folle. On frôle la voiture. Je fronce les sourcils. Je regarde mes orteils. J'ai très chaud. Et soif.
Je regarde dans le rétroviseur. Il s'approche nonchalemment. Il tient quelque chose que je n'arrive pas à distinguer. Il a les cheveux longs, repoussants. Je détourne le regard. Il est à un centimètre de ma vitre. Je suis forcée de regarder. Il a un poussin dans les mains. Un tout petit, encore plus petit que la moyenne de petitesse des poussins. Il a les mains autour du poussin, comme une coque qui s'entrouvre à peine. Le poussin est jaune et je n'aime pas le jaune d'habitude. Cette fois-ci, oui. Il a l'air doux. Il ne peut être que doux. Il fait presque nuit et j'ai du duvet pâle plein les yeux. J'ai chaud malgré la clim. Il s'est éloigné dans la foule et j'ai éteint la clim.

9 comments:

Onassis said...

Ah, Jamaa lfna et sa cacophonie ! J'y suis alle la derniere fois il y a 4 ans. Cette foule, ces gens ! On se sent ailleurs. On se sent menace. Mais on ne peut s'en aller..

(pas d'accents sur mon clavier)

Najlae said...

Onassis> on se sent menace,oui. belle menace.
(je te pardonne pour ton absence d'accents :))

Loula la nomade said...

NajNaj,

Fiction ou malaise du à la chaleur? Peur à Jamaa Lefna? Tu m'étonnes Zwina dialna:-) Et ce jus d'orange, j'espère qu'il a quand même été bu.
Mwah

Onassis said...

Merci d'être si clémente.

Une question : es-tu à Rabat ou aux USA ? Le profil dit les deux choses en même temps..

Najlae said...

Loula, et comment qu'il a été ingurgité, ce jus d'orange, en litres jusqu'au malaise! :) Your last post is beautiful. Mwahs xoxo

Onassis> ooooops,j'avais omis de modifier l'emplacement géographique la dernière fois. Rectifié maintenant. A Rabat depuis 2 mois.

StrangerInTheNet said...

KIFACH?
Jemaa lfna?
Tu viens à Kech sans montrer patte blanche?
7ram 3lik

O.B said...

tu detestes la clim donc tu aimes quand il fait chaud. c'est noté :)
et j'ai toujours adoré le mot "petitesse".
a++

Onassis said...

Ça doit faire changement !!

Najlae said...

stranger> meeuuh non je suis pas venue...c'est une invitation officielle? :)


O.B> ya un juste milieu. pas trop qd mm! (mwa aussi jaime le mot)


Onassis> oh bof..je n'en suis pas fâchée, bien au contraire.