Friday, February 03, 2006

Noé à NY

Une pinte (pas moins) de Haagen Dasz à la pêche et la crème aide à avoir les idées plus claires.
Non, je n'ai pas rêvé.
M. vit avec S. à Manhattan. Les deux m'avaient prévenue: "bouche-toi le nez, ça pue".
Je crois toujours que les gens exagèrent. Mais cette fois, j'aurais vraiment dû me boucher le nez. Dès l'entrée, j'ai été renversée par une odeur d'urine. "Oooh c'est p'tit singe qui a pas été propre". P'tit singe, c'est le nom du chihuaha à la gueule d'un squelette de chien. Il court partout, surexcité. Première énigme: comment un animal aussi minuscule peut-il émettre une bombe aussi nauséabonde? S. prend p'tit singe dans ses bras et se laisse lécher les lèvres, à mon immense dégoût, à peine dissimulé.
J'avance dans le petit appartement. S., p'tit singe dans la main droite, va s'enquérir de ses autres "bébés". Dix lapins de plusieurs formes et couleurs se bousculent dans trois cages. Il y a la maman, les enfants et d'autres scandaleux amants. Ils boivent de tuyaux blancs et rouges et S. passera au moins une heure après cela à quatre pattes à nettoyer, nourrir, abreuver. Une heure plus tard donc, il pue toujours autant. Je vacille entre le dégoût et la politesse. Je regarde le couple en face de moi et me gratte la tête. S. n'arrive pas à se détacher de quelques lapins, "mais il le faut", me lance-t-elle, la larme à l'oeil. Je trébuche sur quelque chose qui se révèle être une tortue. La tortue en question se heurte contre le miroir en croyant y voir une femelle. Je suis trop fatiguée et j'ai si peur d'écraser un des "bébés". Je n'ai jamais été du genre Bardot et "protégeons les zanimo" mais j'ai rendu grâce à Dieu qu'il n'y ait pas eu de perroquet ou autre canari. J'aurais sûrement mis de la mort-aux-rats dans leurs graines.
J'observe M. Je guette le fantôme de l'ancien M. qui ne dessoulait jamais, collectionnait les accidents de voiture sur l'autoroute de Casa et avec qui j'ai fait au moins 100 des 400 coups. "C'est l'amour qui transforme?"
Il n'hésite pas à sortir chercher du Evian pour sa chérie. Il aide à ranger, prend soin des animaux, installe sa nouvelle Playstation, sourire aux lèvres. Je suis sceptique et me crois dans un drôle de rêve. A un certain moment, S. porte p'tit singe dans ses bras et se demande pourquoi il ne bouge pas comme d'habitude. "What's wrong my little baby"? M., rire pincé maléfique, marmonne en arabe, qu'elle ne comprend pas; "c'est juste à cause du coup de poing que j'ai donné à din mouk ce matin". Je pouffai de rire. Allelujah, M. n'est pas mort. Vive les compromis conjugaux.

18 comments:

selma said...

j'ai toujours trouvé bizarre cette sacrée vénération que les américains portent au lapin,c'est vrai quoi,pourquoi ce rongeur,qu'est ce qu'il a de si particulier!

Bsima said...

Beuuuurrrk, un Singe, oua ils ont meme pas de jardin? Sérieu, ils auraient pu mettre du Mr Propre :)

La chute est teerrriblllllllllle!!

laughingbuddha said...

j'ai jamais remarqué que les américains avaient un lien particulier avec les lapins...

Sweet dreams Najlae

Najlae said...

selma> S. m'a expliquee que ct paske les lapins avaient pas besoin de tellement d'attention. bof,moi,g eu un lapin et il s'est enfui un jour par la porte du jardin :)) Revieeeens Bugs Bunny!!!! (originale,la najlae)

Bsima> a sahbti c pas un singe, c un chihuaha. tu devrais nous poster un chargemnent de Mr Propre :))))
aji, la "chute" est un mot de journalistes, bien employe!! :)

LB> c paske tt pas ds l'amerique civilisee! lool just kiddin. ils ont une drole de repartition de la tendresse en tous cas...substitution pour des bebes. MWAH.

jiji said...

je me souviens de fatine, elle avait un bebe pitbull ds son appart a grenade...ca puait men bab l3imara:)

Bsima said...

qu'on soit clair un chihuahua, c'est un chien, moi j'ai un pékinois super propre, pas de cochonneries comme ça, oualakine il rentre as fdar, c la condition sinéquanone ;)

Oua 3tini ladrissa ;)

La chute, on utilisait ca en français en cours lors de nos études d'oeuvres littéraire :) Merci quand meme, man daba chouia tu diras Bsima la journaliste...

Matidihach 3lia je divague :)

Foulla said...

pfffloool..je ne m'attendais pas a din mouk!!
long life to M,the original!!

laughingbuddha said...

le seul lapin à qui j'ai fait un calin m'a pissé dessus... c'était tout chaud (le pipi) et il s'est enfui juste apres...

je me sentais toute bête après avec le polo tout sale, et je me suis dis que si je voulais un animal, caserait un chat. Lui au moins il pas pipi surmoi, mais sur le pseudo- canapé.

Bsima said...

LB: le pipi est chaud que ce soit chez les hommes ou les animaux, il a la température interne du corps :)

Reda said...

j'ai bien ris , chassez le naturel ...

et puis on se l'evoque de moins en moins vu ta grande productivité , mais , mince, ce que t'écris bien .

le rythme , ça coule , c'est fluide . keep up the good work .

Najlae said...

jiji> baaa333

bsima> je prefere doctoura 3la journaliste. toi au moins tu sauves des vies :))

foulla> loool yak! he is really really original :))

LB> beeeuuurk..ca a beau etre un ptit lapin...

Reda> thanks :)) i'll do my best. t serieux qd tu dis "grande productivite"?

saïga said...

les animaux sont très appréciables, à la condition de ne pas abuser dans la quantité, et d'assumer l'animal pour qu'il soit hygièniquement supportable, et qu'il garde son statut d'animal. Une tante à moi a un chien qu'elle a baptisé "Caïd".. ça en dit long sur le statut de la bête intenable, agressive et non dressée.. Je me souviens que certaines fois quand je déjeunais chez elle, on n'avait pas mis la main au tagine que déjà elle coupait tout le blanc de poulet en morceaux pour servir son caïd en premier.. on pouvait crever de faim, quelle importance..on avait les restes!

Bsima said...

Euu sauver des vies... Faut pas troop en ajouter 3aoutani ;)
Merci...

reda said...

et comment

Najlae said...

bsima> ah non? on m'a trompee sur la marchandiiise!!!

saiga> caid ga3? brrrrrrr

Reda> :p et dire que je ne suis pas fiere de mon rythme!

Bsima said...

safi a lala je me plie a tes 4 volontés ;)

meriem said...

"din mouk" à la fin c'était géant, même si je suis plus habituée à la version tangéroise din dyemak, à ce qui paraît c'est moins intimidant et plus mignon (^^)
très jolie chute, donc--> ça c'est pour que tu me dises à moi aussi que je ferais une bonne journaliste (pitié, dis-le moi, parce que moi je compte vraiment le faire lol :D)

Sun Li said...

wa je comprends pas comment on peut mettre des lapins en cage et penser qu'ils puissent être heureux :D a tel9ouhoum ir3aw :):):)
n'empêche, meskine le9riyed méritait pas lbounia :( had sa7bek Joey Starr wannabe ?