Sunday, October 28, 2007

la Prière de l'Absent

Aujourd'hui est ton anniversaire. Ton dixième loin des tiens, dans une ghorba aux allures de rêve réalisé.
C'est ton anniversaire. Et on a cru, à tort, bon de t'envoyer une vidéo de tes parents avec leurs voeux. Tu te serais bien passé de la vision de ces deux quinquagénaires grimaçant dans leur salle de séjour, exprimant tout le bonheur qu'ils te souhaitent, loin d'eux. Dans leurs sourires, tu as cru voir un commencement de dentier. Ça t'a fait frémir de dégoût.
Comment ces deux vieux -car il n'y a pas d'autre mot- ont-ils pu être ces dieux de beauté, de prestance et de sveltesse, que tu adulais petit? Il n'y a plus que l'ombre d'une flamme. Celle qui te consume alors que tu appuies sur replay et que tu scrutes chaque partie de leurs corps, incapable de vraiment écouter ce qu'ils disent. Ce qu'ils te disent.
Ils auraient aimé être là, avec toi, autour d'un bon repas. C'est fou comme vous avez passé de longues années sans vraiment apprécier ces repas ensemble. Et là, tout de suite, on a l'illusion de savoir ce qu'on veut, ce qui nous fait plaisir. Mais le savent-ils, eux, ce qui nous ferait vraiment heureux?
C'est ton anniversaire et tu as 28 ans. Les gens autour de toi t'aiment. Tu es beau, tu es vivace, tu es accompli, tu es intelligent, tu es serviable. Tu te tiens bien à table. Tu sais choisir les vins sans pour autant en boire. Tu aides tes potes à déménager. Tu t'y connais en hockey sur glace. Tu es bricoleur. Tu es un as du barbecue. Tu aimes ces gens aussi et ils te le rendent bien. Ta boîte email croule sous les courriers de félicitations. Ta porte s'ouvre toutes les deux minutes et un John, Jack, une Tiffany ont des petits paquets enrubannés pour toi et des "many happy returns" plein les dents éclatantes.
C'est ton anniversaire et tu te demandes si tu n'aurais pas mieux fait de rester chez toi, là où tes viejos vieillissent devant toi, tous les jours un petit peu plus, sans que tu ne le remarques d'une manière aussi foudroyante. Ton meilleur ami, lui, aurait bien voulu voir ses parents vieillir comme ça, lui qui les a perdus ensemble, tout à coup, il y a longtemps. Et toi tu te demandes si ce n'est pas un message, un signe que tu dois y retourner, à côté d'eux. Passer tes prochains anniversaires, et les leurs, à célébrer ces moment ensemble, ou ne rien célébrer mais se regarder, avec les yeux encore ouverts, pendant qu'on est encore là. Toucher la main de l'un, effleurer les lunettes de l'autre, sentir l'odeur de l'un, caresser les cheveux de l'autre.
Mais y retourner pour faire quoi? Un semblant de vie professionnelle pour quelques moments avec tes géniteurs. Un billet d'avion pour une conscience plus tranquille. Sans le sentir, c'est cette dernière que tu te souhaites en soufflant tes bougies.

23 comments:

7didane la7rami said...

Toi je t'aime pas !
Fallait pas te lire avant que je m'endorme !
Tu viens de me gâcher un long week-end de thérapie de bonheur ... Grrrr !


Je prends le billet demain.

Najlae said...

7didane, LOL mais keske tu fous debout à cette heure anyway!!!!

à demain :)

Anonymous said...

C'est très très juste comme texte

Kaoutar said...

Ton texte est très beau... w kay derrrrrrrrrrrrrrrrr....

Najlae said...

Anonyme> on n'est jamais assez juste..

Kaoutar> kay derr f rass? :) Bisous!

Nababstoun said...

J'ai lu "dents écarlates" au lieu de "dents éclatantes"!!!! Am i Insane???

Najlae said...

nababstoun> you sure are. mais de toutes façons tu vois du sang partout toi :)
Pamplemouuuuuuuuuuuuuuuuuuuusse!!!!!!

Amine said...

Mais t'a fini de donner le cafard à tes lecteurs toi!!!!
C la RAM qui te sponsorise ou quoi...???
Grrrrrrrrrrrr

taha said...

J'aime bien votre blog!

Najlae said...

amine, hahahaha tu te sens concerné? :)
ach men sponsoring a weddi avec tous les blèmes qui m'arrivent avec eux...
oh tu sais,ç'aurait aussi bien pu être de moi que je parlais...

Taha, merci!

Kaoutar said...

Najlae >>> Head and heart ;)

kamal said...

Am sorry for the person who'd read this in a mailbox!

It's like your text trying to get me back to blogs!!
Btw, mine is in a ruined situation (graphics and all...)

Best,

Fhamator said...

Tu es beau, tu es vivace, tu es accompli, tu es intelligent....

Au départ je pensais que tu parlais de moi, mais ton "Tu sais choisir les vins sans pour autant en boire." m'a convaincu que j'avais un frère jumeau sobre quelque part.....

Fhamator qui commente juste pour le sourire

Najlae said...

Fhamator> et le mien t'est, momentanément, acquis..

Kamal> i'm afraid i didn't get what you were talking about.sorry

Kao> ga3? :))))

Kamal said...

Pfff! Sorry, I wrote with my left foot...

Imane said...

j'ai adoré ta fiction, bien ciselée, féminine, avec le sens aiguisé du détail et la sensibilité qui va avec, ravie de te voir te laisser aller dedans, et j'imagine t'as eu un réel plaisir à la rédiger, le mien de plaisir à la lire était loin d'être fictif..
Ps, un nième essai d'envoyer mon com, g essayé plusieurs fois, si la vérification visuelle s'affiche pas c au tour de mon passe qui passe pas, ta tour est trop bien gardé la belle..:))
bisouilles

SABA said...

Poignant, douloureux et plein de nostalgie! bravo ma belle! ca force a se poser des questions!

bon courage!!

Najlae said...

Kamal> ah! iwa get back to it! keski t'en empêche?

imane> je suis sujette à une attaque de ads;d'où la vérif :( désolée!!!
Merci pour cet échange de plaisirs sincère :D love xxx

saba> sur ta ghorba à rabat? :D Mwah ma jolie!!

Fays said...

En ce moment, à plus de 850€ le paris/casa pour 3 jours. La conscience a un sacré prix. Je ne pas des vôtres...

Comme d'habitude Naj, tes textes si criants de vérité que l'on n'ose dire à personne mais qui sévit au fond de nous.

En tous cas, c'est une réelle délectation et je ne m'en lasse pas. C'est ce petit quelque chose qui me redonne ce sourire, que tu sais mitigé.

huggies

Najlae said...

fays> parfois il faut affronter ses peurs pour pouvoir avancer. Je n'ai pas pu écrire ceci quand j'étais loin de ma famille et aujourd'hui,j'écris qq chose i can relate to. Deeply.
En tous cas, garde le sourire, daimane!
Huggs!

petite japonaise said...

C'est par le bolg d'Imane que je suis attivée ici.
Texte vraiment magnifique... très touchant

Kaoutar said...

Naj >>> Khtek talba ghir sseba :p
Big hug!

_BrainDamage_ said...

@ Najlae
nababstoun pour son sens aiguisé de la vie organique aura à sa charge une des plus haute fonction dans mon futur gouvernement mondial, il occupera simultanément la tête la direction de l'amélioration de la vie sur Terre et de la survie de l'espèce, je compte son sens chirurgical des interventions et sa précision bistourienne pour mener aux mieux de si hautes missions.

BrainDamage in the mod for techo-social progress