Friday, December 23, 2005

Rouge et vert

Je regarde le magazine "rihanate moujtama3" sur 2M (internet, pas TV). Le thème, c'est le drapeau marocain, le patriotisme, etc. Avant d'entamer la discussion avec Mohamed Aujjar (la star des droits de l'homme, vous vous souvenez? ministre transparent et fier de l'être) et Aziz Khamlich (ex-Aujourd'hui le Maroc, aujourd'hui à Libération), Mariam Faradji (superbe voix, anciennement sur Médi1, mais heu à ses nouvelles lunettes) propose un micro-trottoir où le citoyen lambda est interrogé sur la signification de notre drapeau et le châtiment que mérite quelqu'un qui brûle le drapeau.
Réponses choisies:
- Jeune homme: "le rouge, c'est la couleur du sang qui a été versé fi sabili al watan et l'étoile aux cinq branches, ce sont les cinq arkane de l'ISlam"
- étudiante: "brûler le drapeau est un crime. Le moucharri3 (le législateur) devrait prendre les mesures nécessaires pour punir ce crime" (a benti Allah yahdik, rah la loi a déjà été adoptée par le parlement, je parie que t'es étudiante en droit en plus)
- vieille dame: tu brûles le drapeau, c'est comme si tu me brûlais. Hani (houni pour certains) je te parle ou la7mi bourech (moi aussi d'ailleurs)

Sur le plateau, Aujjar se félicite de la démocratie et de la liberté d'expression qu'on a. "C'est la démocratie qui donne l'opportunité d'exprimer sa colère contre le pays, lorsqu'on ne trouve pas de job par exemple". Il ajoute: "n'allons pas vers la sinitrose dans ce pays et proposons des alternatives à ce que l'on critique".
Des alternatives...Justement, entre une pseudo-élite qui fait du sur-place, une classe politique qui hiberne et des jeunes qui désespèrent, beaucoup craignent la Khilafa de Yassine comme seule alternative.
A-t-on besoin d'une crise ou d'attentats terroristes pour crier dans les rues "touche pas à mon bled!" ?
"Les jeunes manquent de repères, d'exemples", dit Khamliche.
Aujjar bondit: "les jeunes ne peuvent pas croire en leur pays lorsque l'élite envoie ses enfants étudier à l'étranger, ou prend le premier avion pour Paris pour consulter un médecin". C'est si beau, ske tu viens de dire Aujjar. Si seulement l'élite pouvait t'écouter, pas t'entendre. Mais bon, il ne faut pas rêver, si les écoles et les hôpitaux étaient vraiment bons, ça serait différent.
L'émission m'a laissée un peu sur ma faim. Mais je connais une différence éthymologique, le "ghayour" gueule pour son pays, crache et crie. Le patriote fait un petit peu plus.

5 comments:

Meryem said...

Salut Najlae,
Je viens de decouvrir ton blog..je suis devenue "addict" :)
J'ai vu la meme emission hier et j'avoue que l'emission de Mariam Faradji, dont je trouve le concept interessant, commence a m'enerver tellement on y repete des concepts qdaaaam comme le monde. Non bien sur que tout ca c la faute a l'elite! tous les problemes du Maroc c la faute a l'elite et personne d'autre!! c evident!! Je pense qu'il faut arreter avec ces idees..et je trouve dommage qu'un mec comme Aujjar repete encore ca.
Je pense que concernant cette idee de patriotisme il n'y a pas a distinguer des groupes (elite vs. masses.vs.berberes.vs.arabes..etc)et a designer UN coupable. Il faudrait plutot essayer de comprendre la dynamique socio-culturelle derriere ces actes. Ce que personne n'essaye de faire..ou ils sont rares et ne s'expriment pas a la tele.
Sinon Grand Angle etait grand comme d'hab! et j'etais emue de voir ce pere et ce fiance qui n'ont pas abandonne fille et fiancee pour cette histoire de CD d'Agadir.
Meryem

Najlae said...

Meryem> mrahba bik,charaf lina :)))
je viens de voir Grand Angle aussi ce soir,je felicite Selma et Yassine d'avoir eu acces aux familles et aux victimes,ca,c'etait deja 95% du boulot,a mon humble avis. J'ai ete comme toi emue par le papa et la maman de Rquia je crois. Et aussi par le frere de lotr.
Quant a l'elite,c bien plus simple ke ca meryem: ds un pays ou, il y a encore 20 ans,il y avait un taux d'analphabetisme de 80%,ki tu veux ki insuffle un semblant de dynamque ds koi ke ce soit? ceux ki attendent chta?
I'm sorry but the elite has a role, the elite MAKES politics or doesn't. Dans notre cas,ceux qui ont fait de brillantes etudes et qui reviennent sont handicappes par plein de choses,je te l'accorde,dont le pouvoir,du palais au mqeddem du coin.
Et au fait,l'elite regroupe des berberes,des arabes,des juifs,koulchi. C'est pas une question de $,juste une question de leadership...
Je m'egare :p fais pas attention
a bientot :)

PS/ l'elite,c'est une illusion...Middle-class power!!!!!

Najlae said...

Meryem> t'es bien d'accord avec moi que Faradji devrait changer ses lunettes quand-meme?
:)

Meryem said...

Najlae,
BTW j'adore ce prenom, ca me rappelle Najlae Fathi fi yyamha (plus precisemment dans dami wa doumou3i wa btissati..j'adorais ce film).
Oui alors les lunettes de Mariam Faradji, definitivement qu'elle doit les changer..je dirais la coiffure aussi :)
Pour Grand Angle, je suis fiere que la television marocaine puisse faire ce genre de reportages, d'une telle qualite. j'imagine que l'assoc' Annaruz a du les aider. Je suis aussi tres fiere qu'une telle association existe dans notre pays, et en plus dirigee par un homme. J'ai ete tres choquee qu'aucune feministe de Rabat-Casa n'ait leve le petit doigt jusqu'a maintenant pour ces filles..calcul politique pur et dur qui m'est difficile de digerer..
A propos d'elite, le probleme principal pour moi c definir cette elite. Qui est l'elite? est-ce que Rachid Nini est l'elite? est-ce que hizb Istiqlal est l'elite? est-ce que la gauche est l'elite? Moi franchement une certaine "elite" me fait peur. Je prefere faire confiance a certaines "masses" analphabetes soient-elles et a leurs bon-sens.
Meryem

Najlae said...

meryem> c'est sur cette meme najlae fathi que j'ai ete nommee (apres une qor3a truquee) :p elle est trop belle cette femme,...
al mouhim a lalla: wi Ninni est elite. La presse et generalement tt ce qui est intellectuel et politique fait l'elite.tout ce qui "guide" (laisse mwa rire)...c'est pas une question d'argent encore une fois.

mais suis d'accord avec toi :p