Monday, January 23, 2006

Jelly Belly

Y a des jours comme ça où je me sens vieille, c'est le mot.
Le thème de la soirée était "slutty night" (traduction indisponible). Durrell m'avait prévenue: "je vais me saouler comme jamais avant".
Rebecca, la double airbag attitrée de chaque soirée, avait préparé une trentaine de jello shots. Bien entendu, tout le monde a ramené des bières et moi..un pack de Diet Coke. Autant ramener ce que je peux boire.
Et vas-y que je te montre comment on fait la meilleure margaritha. Et vas-y que je plonge le nez dans le jello shot. Et vas-y que je me foute de la gueule de ton pack de bière.
Ma responsabilité était claire: maintenir le feu sur le dance floor. Epuisant après quelques heures. Un groupe s'enferme dans la chambre de Tim et en ressort une quarantaine de minutes plus tard, happy et fumeux.
On se dispute le droit de brancher son i-pod parce qu'on a "la collection de musique la plus diverse et la plus cool".
Je crois que je vais arrêter de tenir par politesse plus de 5 minutes une conversation qui m'ennuie. D'ailleurs, je louche à chaque distraction, comme Sudhin tombant par terre, yeux globuleux, accroché à sa copine, presqu'aussi saoule.
J'attends qu'Edwin sorte de la salle de bains. Je crie à Ryan de sortir de derrière le rideau de la baignoire. Surtout qu'avec ses chaussures crasseuses, la baignoire est maintenant noire de boue.
2h30. Une bande d'excités commence enfin à danser. Horreur des Diesel en sortie, qui démarrent tard. Mal aux pieds. Mauvaise humeur. En attendant, Emilia s'est bourrée la gueule et peut pas me reconduire. Affalée sur un sofa, je pense à la veille: chez Ahmad, un Marocain de Tiznit, qui nous a cuisinés un tajine berbère délicieux, accompagné d'un berrad qu'on a essoré jusqu'à la dernière goutte. Great conversation, great food. For the first time in months, I had fun.

13 comments:

Amine said...

Il faut de tout pour faire un monde :-)
"Slutty night"=soirée dévergondage, non?
bah, au moins, t'as fait la queen of the dance floor!

saïga said...

y a des jours où ça botte, d'autres où naanaa est plus approprié, pas une question d'être vieille, juste les circonstances pas toujours idéales!!
remets toi de ta crève et après tu te le sentiras mieux.. en même temps, les bringues à l'américaine ne m'ont pas l'air passionnantes..
"nous n'avons pas les mêmes valeurs" ;))

Najlae said...

amine> oui je suppose kil fo de tout pour faire un monde :)))
Oui, queen comme d'hab',ce qui n
'est pas pour me deplaire :))

Saiga> hahaha "on n'a pas les memes valeurs" LOOL ma poulette,jadore ton ironie! (chnou za3ma les marocains ils sont plus vodka ke biere? ;))) en tous cas,ana hadak diet coke il est entrain de me dissoudre l'estomac...amma na3naa3! je prefere les bottes de naanaa!!! :D ouais,j'arretais pas de tousser,ct pas tres glamour :P
on s'exclatera a casa,promis! ;)

meriem said...

j'ai horreur de ces soirées où tout le monde est ivre mort, je trouve ça pathétique. C'est dramatique de ne pas savoir s'amuser en état de sobriété.

laughingbuddha said...

amine.. ta trad est plûtot un euphémisme, hehe.

Najlae, ca t'a fait sentir trop vieille , moi ca me faisait sentir trop jeune...Lorsque j'ai mis les pieds à l'université en tant que petite Sophomore, j'avais à peine 17 ans. J'avais passé mon bac pendant l'été et vite fait débarqué sur le campus.

Mes suitemates étaient des nanas de 20-21 ans, très libérés, très expérimentées dans beaucoup de domaines que je ne connaissais pas apparemment. Quand elles parlaient de soirées avec enthousiame, je pensais à celles que je fréquentais avec mes camarades de classe de la légion, c'est à dire des soirées dansantes où l'on est bien habillées, et où les jeunes hommes de St Cyr, de l'X nous invitent galament à danser le rock and roll acrobatique ...

J'imaginais qu'ici , aux US, on rencontrerai des jeunes de notre âge, très cools, très sympa, qui feraient pareil ... et comme tu dois le deviner, j'étais complètement à côté de la plaque.
Je suppose que je ne regardais pas assez les teenage films.
Donc j'étais très enhtousiasmée lorsqu'elles m'ont invté à aller faire la fête avec elles. Comme je faisais jeune ( en plus je suis asiatique, je fais encore plus jeune: elles me donnaient 13 ans!!!) , elles m'ont déguisée en vraie "slut". J'avais la totale, trois couches de maquillage, cheveux frisés aux fer chaud, chaussures à talons très hauts, petit débardeur très moulant et surtout soutif ultra rembourrant. J'avais hésité à me rechanger et mettre quelquechose de plus confortable, mais, finalement je me suis dis" what the hec, if that's how they dress... " Une fois arrivée au bar Bootleggers, je suis allée danser sur la piste minuscule ( je me demande bien pourquoi) et j'encourageaies les autres à venir. Mais aussitôt me suis je mise à danser comme une nana tout sroit venue de années 70-80, j'ai vu les gesn rigoler... alors j'ai imité les filles, ce qui n'était pas très difficiles. déhanchement de devant en arrière, et hop que je te montre comment mon popotin rebondis!!! les mecs, d'un côté en tenue West Side baggy et de l'autre en jean moulant et chapeau cowboy nous encerclaient et se rincaient bien l'oeil. petit à petit, au fil du boum boum rap, ils réduisaient la taille du cerle et se collaient à tous les popotins féminins. EURRRKK ils puaient l'alcool et la transpiration, et leur haleine étaient bestialement saccadée.Ils étaient vraiment tous torchés.

Tellement dégoutée, moi sainte nitouche never ever been kissed, je suis allée m'asseoir dans un coin tranquile et j'ai attendu la fin de la soirée tout en observant chaque recoin du baisodrome.

Le lendemain, les filles m'ont dit: " you looked so terrified". Ca m'a fait rigoler. Ca me fait encore rigoler quand j'y repense aujourd'hui.

saïga said...

.. bientôt bientôt!! khallini nwejed ton arrivée.. chi stock dial couca, ana chi chouiya dvoudka linnachat, oundirouha nayda nayda!!
najou ma puce.. ma gorge commence à me faire mal, yak ma sifti li chi microube wella chi touichia bach nji lefrach maak?...
bisous!!
P.S : chez toi aussi je dois à chaque fois remplir le formulaire.. :((

iacer said...

Comment tu as fait pour rentrer chez toi?

Bsima said...

No comment... Ca m'a raplé la 1ere fois ou j'ai été a une soirée open bar a Paris avec d amis...

Brrrrrr quoique entre nous, tu as rien vu a Rabat...

any way, c'est decevant...

J'eclate les serveurs quand ils nous disent: la table quels boissons...? Je leur dit oua7ad 2 bouteilles d'eau :) En dansant on a soif, non? alors autant rester clean :)

Najlae said...

meriem> exactement! mwa je m'eclate tres bien sans!

LB> thanks for sharing! tu etais a la campagne? "chapeaux cowboys?" lol i dunnow for u but the girls here dress like homelesses...whatever. je suis curieuse de voir une photo de toi qd tu avais cet age et voir si tu avais l'air si young :))

Saiga> ben non,tu peux clikcer sur other et mettre juste ton nom. wejjdi wejjdi!!!1

iacer> j'ai attendu tomio, qui avait un peu bu, qui devait raccompagner sachi et stephanie..

bsima> ma preferee quand on me pose la question a un bar: un sidi ali on the rocks :D

laughingbuddha said...

oui, j'ai plein de photos de ma période sortie d'adolescence... On venait juste de m'enlever les "braces".

C'était dans le Missouri, in the middle of nowhere. On s'ennuyait beaucoup là bas. Pas énormément d'attractions dans le coin.

StrangerInTheNet said...

Americans...ispiss de skayriyas

La preuve qu'on peut s'éclater avec couka w'tajine sans se souler la gueule

Najlae said...

LB> Le missouri!! hehe mmh yeah i understand now :)
ah Gosh, i wish i could have braces :p

Stranger> atay 3afak,machi couka :))

jiji said...

chi il wish he could be miss de son college, wish etre premier de sa classe et toi wish to have sikak al7adidiya ds la bouche?!?!?