Sunday, November 20, 2005

Mon plus lointain souvenir

Midi à Place Pietrie. Il passe me récupérer à la garderie avec Maati. On se prend les mains tous les trois. Je n'arrête pas de parler. Je ressemble à une miniature de Mireille Mathieu. J'ai une petite robe à carreaux et des petites chaussures grenat. On va acheter du pain à la pâtisserie "Lqsar". On sent le pain de loin, il est frais et chaud. Tout le monde se connaît et se salue. Maati veut des sucreries. On marche à la maison. On grimpe les escaliers des cinq étages. Le voisin de palier, c'est mon oncle et sa porte est fermée. Elle a de grandes lunettes et des bottines et des sacs à main toujours assortis. Il y a du soleil plein la maison. Les carreaux de la salle de bain sont bleu ciel et nos lits superposés.
L'après-midi, Zahra nous emmène au parc. Je prends la place de Maati dans sa poussette. Il pleure mais elle le console. Je chantonne. On arrive à la fontaine et il y a d'autres bouts de chou qu'on connaît. Et moi, je n'aime que l'eau de la fontaine.
Plus tard, il y aura des croissants au chocolat faits maison et un vieux chauffage à gaz qui traîne au milieu du salon.
Dimanche, tous les trois, on regardera Al qanate assaghira et on mangera avec Madé. L'après-midi, on ira à Salé dans la maison aux carreaux froids et aux coeurs chauds. La barbe de mon ba sidi pique mais il sent comme le paradis. Ses yeux sont bleus et il a l'air d'un ange. Je suis subjuguée par le petit tatouage qu'elle a au menton. Je traîne dans la chambre à pain alors qu'elle prépare le grand goûter.
Sur le pont Hassan II, il y a toujours un embouteillage en rentrant chez nous. Je regarde l'eau rouge, bleu, verte qui coule dans le Bouregreg. Moi, je n'aime que l'eau.

Et vous?

26 comments:

memoire said...

moi je t'envie le fait que tu puisses te rappeler tous ces souvenirs d'enfance en detail. je n'en possede plus des souvenirs comme cela, ou alors c'est juste des flashes rapides, eclairs. on dirait qu'ils ont eté gommés de ma memoire. et je crois que j'ai aidé a les gommer aussi pendant un certain temps. Maintenant que je veux me les rappeler, je decouvre qu'ils sont perdus pour toujours. C'est pour cela que j'ai trouvé plaisir a lire ce que t'as ecris. Tes souvenirs sont devenus les miens pendant quelques minutes...

Najlae said...

Memoire> j'ai deliberement efface (et j'essaie toujours) mes souvenirs de l'age de 8 ans environ a l'age de 17 ans-18 ans (age ou j'ai pris le bus seule pour la premiere fois). si je pouvais,je les gommerais pour toujours.
La memoire embellit. La memoire est trompeuse. c'est pour ca que je me mefie des autobiographies.mais c'est tout ce qu'on a.

Amine said...

Hou la la... Tourbillon de flashbacks...
Je me souviens de...
1. Ma circoncision, dans les détails les plus précis possibles, l'heure, la température, les voix, les odeurs, la douleur, le visage du "chirurgien", qui resemblait étrangement à un grand oncle que j'ai curieusement haï une dizaine d'années en raison de cette ressemblance.
2. Ma première dent de lait arrachée en accrochant un noeud coulant à une porte fermement poussée de l'autre côté...
3. Mon premier jour à l'école primaire, un émerveillement, j'accédais au "savoir". Je vénérais l'école...
4. "Kébira", ma prof à la crèche, un visage d'ange sorti d'une photo de Hamilton... j'avais 3 ans...
5. Moustik, le pote de mes parents qui me faisait des tours de magie...
6. La fête du mouton, à mes 6 ans, tout le sang, les bouchers aui soufflaient "dans le mouton" avant de le dépecer...
7. Sabine aux toilettes du CP, on jouait au doctor... premiers émois...
8. Ma grand-mère qui me baladait a "Darih", à côté de la tour Hassan à Rabat... J'adorais cette esplanade...
9. La révolutuion en Iran, 79, j'avais 4 ans... La photo de l'Ayatollah Khomeyni me faisait peur...
10. L'hymne national àa la RTM qui sucadait àa la mire inerte..
11. LA confiture de lait Nestlé (lait condensé sucré cuit une heure dans une amrmitte sous pression)
12. Les biscuits Henri trempés dans le thé à la menthe au goûter...
....

...j'arrête... je deviens nostalgique... ;-)

laila said...

Ah les biscuits Henry's dans atay. Ayayay, la nostalgie.

Et les chewing-gums tous roses qui s'appelaient Zoom. Et les caramels Tissot. Et les nougats qu'on achete a la sortie de l'ecole.

Et les rghaif-be-shehma que ma grandmere llay-yerhemha nous cuisinait de temps a autres.

Et l'odeur de shebbakiyya partout dans la medina le jour d'avant Remdan.

Allez, j'arrete avant de commencer a pleurnicher.

Najlae said...

Thanks Amine. J'adore lire ce genre de choses.
Je me souviens tres bien de la circoncision de Maati, j'etais curieusement a la plage avec mon pere jusqu'a une demi-heure avant la "chose". je revois maati pleurant a chaudes larmes le zizi celebre LOL
hard core,ton arrachage de dents. OUCH.
la garderie,ct a rabat,nespa? Les meilleures garderies sont a rabat hehe

aaah les jeux du docteur,ca me rapel des choses.lol. CENSURE.
PS/ je deteste les souvenirs de la fete du mouton. Ca a pris des annees a mes parents de tolerer mon enfermement dans ma chambre tte la journee. ils m'ont collee la corvee gateaux..mieux que rien..

Najlae said...

Laila,
TISSOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOT!!!! l'accessoire indispensable des nirvanas non charnels LOL
y en avait des noirs aussi..
Allah Allah...

Najlae said...

Laila> au fait,j'ai trouve ca rigolo,ton personnage appele Maati ;)

Diw@ said...

>>amine et Laila
Henry's b Atay c'est d'un délice! surtout, henry's acheté par ma granmere :))
>>najlae, Comme toi j'ai gardé des souvenirs d'enfance, mes des parties sont volontairement effacés. Et également, le détails meme de se que je portais. T'as pris le bus qu'à 17 ans , awah...

Diw@ said...

Najalae
tu es connectée?

Najlae said...

diwa,non je fais a manger. je ne suis pas sur msn,mais si tu es online,je peux venir sur yahoo. reponds moi sur le blog plize

S.B said...

Oh najlae hadouk les souvenirs d'enfance sont plus vivaces que ceux d’hier, fekartini f les jupes a carreaux avec les Chaussures mocassin assortis et les couettes LOL

Amine said...

Oui les zoooooooooommmmmssssss!!!!!

G oublié: les sucettes Kojak!!!! Toutes rouges...

La série "Le Riche et le Pauvre" sur la RTM... Très vagues souvenirs par contre... Nick Nolte je crois...
Dallas le samedi soir...
Le Mercurochrome rouge sur mes rotules...
Maman qui rentrait de la fac, ma joie...
Oum Kalthoum en fond sonore...
La peinture de maman...
Le figuier du jardin...
"Toute" du marché...
Les singes du zoo de Rabat...
1982 le mondial et Toto...

G longtemps cru que les chats venaient tous d'Iran car lors de son exil on parlait du Shah d'Iran aux infos et il était au Maroc un moment... lol... C vrai en plus...
dingue ce que la mémoire peut absorber...

Ah l'enfance...




L'arrachage de dents? Très efficace, et sans douleur, car on "attirait" mon attention sur autre chose et je ne sentais rien... pour les dents suivantes; je l'ai fait moi-même...

memoire said...

C'est joli les souvenirs et la memoire des choses 'magiques' de l'enfance.

En lisant les commentaires de chacun, je ressens le plaisir ludique que chacun trouve a se souvenir de ce qui s'est passé dans sa jeune vie, je ressens a travers les lignes des emotions de bonheur et de nostalgie pour des temps qui n'existent plus.

Ces souvenirs, ces morçeaux de memoire sont de petits trésors precieux pour moi. elles peuvent etre utiles quand on passe par les moment difficiles dans notre vie adulte, ces souvenirs si simples prouvent que le bonheur existe meme a petites doses infimes seulement. Ça aide quand tout est sombre autour de soi, quand l'espoir semble perdu pour toujours, quand on se noit dans le desespoir et qu'on n'ose avouer a personne notre maladie invisible, quand la deprime decide soudain de venir nous voir pour une visite et puis tel un visiteur indesirable ne veut plus s'en aller. C'est dans ces moment la justement que je cherche a tout prix a me rappeler de l'experience de petits moments de bonheur pendant mon enfance. et je me dis alors qu'aprés tout la vie peut etre belle / est belle.

Je cheris mes flashes de memoires d'enfance heureuse, le peu de souvenirs que je possede.

On ne gomme pas ses souvenirs d'enfance sans raison bien sur. Je l'ai fait consciament depuis l'age de 13 ou 14 ans je crois. je voulais tout effacer, je me sentais tellement coupable pour ce que j'avais commis quand j'avais dix ans que j 'ai volontairement cherché a tout effacer, niant de ma memoire tout souvenir de mon enfance jusqu'a l'age de 13 ou 14ans.

Ironie du sort, j'ai reussi a effacer la memoire de mes souvenirs d'enfance mais je n'ai jamais pu effacer ceux qui concernent les faits traumatiques dont j'ai eu l'experience et dont je n'en ai parlé a personne. je ne peux meme pas en parler sous couvert d'anonymat a ce jour. Au fait, c'est peut etre les seuls vrais souvenirs vivides qui me restent, ceux-la meme que je voulais oublier...et que j'essaie toujours d'oublier.

Najlae said...

S.B> jamais eu les cheveux longs,so no couettes for me :p

Amine> j'ajoute:

- la piscine et l'odeur du chlore sur la peau
- les premieres fois au hammam beldi,avec maman au mechouar. je detestais.
- la premiere fois kon ma percee les oreilles. ca m'a rendue malade pendant des semaines. j'ai fini par les enlever. me suis decidee a les repercer en...decembre dernier.
- mon oncle adore -Allah yirahmou-, les glaces de la dolce vita et les gateaux de la petite duchesse
- la maison de plage et tous les oncles et tantes jouant au monopoly, etc
- "toutes" quand on les cueillait nous-memes et les vers a soie...
- le premier dessin anime sur 2M a midi,ca sappelait "Perrine"

Loula la nomade said...

Soirée souvenirs:-)

Loula, tête coincée entre les barreaux du balcon du troisième étage au quartier Agdal, Mia calme, mais les larmes aux yeux tentant de me ramener à elle.
Le baiser de mes parents sous l'alcove.
Mon petit frère qui a failli se faire écraser par un autobus et moi qui le sortait de là et le voisin qui me tirait par les jambes. Cinima ou khlass, mais très vrai.
La balançoire dans le jardin, avenue du Sénégal.
Les toons de la RTM qui ont vu leur durée allonger parce que Loula pleurait.
Mes sorties dominicales avec mon père, grenadine ou menthe à l'eau au Balima, tjrs Rabat.
Les néfliers et rosiers du jardin de ma grand-mère à Marrakesh.
Les ouvrières en train de cueillir les fleurs de bigaradier à Marrakesh.
Marrakesh, moi en train de pleurer et d'espérer que Mia vienne me chercher.
Marrakesh, Mia est arrivée. Je suis dans le jardin sous la vigne, je cours vers Mia et ne la quitte plus. Ils ne pourront pas me garder et encore moins nous priver l'une de l'autre.
La maison de Nader al Habouss à Safi et nous enfants en train de courir.
Le déménagement à Casablanca
Le zoo de Casablanca.
Le Mondial à Mexico.
Le satyre qui m'a foutu la trouille près du conservatoire.
Les glaces de l'Olivieri.
Mon premier coup de coeur, Abdellatif. Mon premier baiser.

Bon faut que j'aille voir Desesperate Housewives parce que je dois faire un compte rendu à ma fille qui dort.
A plus et mwah

jiji said...

en vrac:)
-les dejeuners dominicaux a l oulja avec 10000 gosses qui courent partt et le flan avec le morceau de chocolat au milieu
-les promenades avec balhajj a l océan avec glace, kawkaw ou zeri3a
-les bonbons achetes chez abderrahim a la porte de l ecole, interdits car sales d apres ttes les gdes personnes sensees
-arrivee a la maison a 12:15 et ruee vers la tele pour voir sally, captain majid et wahed le jeu style question pour un champion pour les d'jeuns
-les cours de karate chez houari les samedis aprem et les katas
-madame laraignée (Alerini), directrice de l ecole et monstre redouté et redoutable
-chantal goya, dorothee et titi et gros minou
-cours interminables de mytholgie grecque avec Mme Glatz
-bonhomme de neige et photo a cote du lion d Ifrane
-colonie de vacances a Agadir et decouverte du tube de dentifrice dial chocolat
-mon plateau du diner et moi devant santa barbara les samedis soirs, 40º a l ombre tous les jours a 15h en ete
-doud el kezz ds les boites a chaussures et wrak tout cueillies chez amti
-retour de l ecole a pied a 17hoo avec hajar, frerot et le gardien...prendre hicham et simo par la main et traverser la gde avenue beni znassen a midi pour attendre papa de l autre cote
-wahed le milk shake au chocolat k ils vendaient ds des petits briks avec paille integree k j attendais anxieusement tous les samedis matins avec le marche de papa
-les anniversaires,le fameux gateau dial la riviera avec les tortues ninja dessinees dessus, tte la classe, les cadeaux et tte la famille
-la tenue a etrenner le jour de l aid et les nouvelles chaussures
-dak le pantalon bleu patte d'ef assorti d un super gilet de chez unitex...la classe:)
-la premiere boum, safi, je suis grande:)
-"l homme invisible", film au cine zehwa avec mon premier petit copain, et sursaut effare a sa tentative d approche
-dak les deux petites roues de la bicyclette ki m ont collee jusqu a tres tard...eh oui, equilibre equilibre, ou es tu?
-snoopy, mon petit chien assassine par le gros berger de amti...il l a eventre...snoopy 2 qui s est etouffe avec un os de poulet et snoopy 3 ecrase par la voiture de papa....depuis je deteste les chiens...non, depuis j en ai peur...
-samedi matin, rdz vs chez Mme belhaj pour serrer les fils de fer, et moi fiere d exiber mon super sourire "bagué", l appareil, c est le style...
mazal wla baraka:)?

Najlae said...

jiji,
le titre disait: "mon plus lointain souvenir" LOL wa ila wsselna l "mon premier ptit copain", c'est plus du jeu :pcela dit,interessants tes souvenirs.
AJi,toi aussi tt chez houari??? bon sang moi aussi!!!! mais gt a celui de place pietrie,je venais a l'agdal seulement le voir et me poser dans son bureau a regarder les cours. Il est la derniere personne a ki g dit aurevoir avant daller en france. on a pleure :((

jiji said...

mmhh..je l aime pas...il a pas voulu me donner ma ceinture verte parce que je n allais pas au cours du mercredi aprem...c est pas juste, moi j avais personne pour m emmener les emrcredis...

Najlae said...

HAHAHHAHA t'es folle toi. capricieuse,va.

Lady M said...

Aïe Aïe Aïe !!!
Houari de devant Jouhara ?!!!
Je me suis fait refoulée à 8 ans à cause d'une grosse crise d'asthme. Ils ont eu peur que je crève. Faut dire que je faisais peur.
Je crois que je vais faie un post là-dessus moi aussi ...souvenirs ... souvenirs Hé ! j'ai habité place Pietri aussi !
Patrice Lumumba, au-dessus du resto le Parisien.

jiji said...

et moi a zenket el brihi, a cote de al ida3a al maghribiya:)

Najlae said...

Lady M> aha! Patrice Lumumba!!! Moi,dans la petite rue sur Patrice Lumumba,plus haut,niveau RTM. Et Made aussi vivait rue Patrice Lumumba,dans le meme batiment que le Grand Hotel..
ct la belle epoque,Jouhara,le marche des fleurs,le marche central....

mazmazelle JJ,c le meme houari ki est en face de jouhara..kel sens de l'orientation :p

laseine said...

Najlae
admiratif mais pas "admirateur" :)

je m'absente deux jours je retrouve plus le chemin

Najlae said...

laseine> mais si voyons...ta perdu ta boussole? perds pas la lune du regard. c'est la seule lumiere dans l'obscurite du paysage

Diw@ said...

Mon plus lointains souvenris, c'est quand j'avais deux ans et demie, j'ai passé quelques mois à Meknès chez ma grand-mère au quartier belle vue. Tous les jours, je prenais l'argent, laissé par mon oncle, en dessus de la TV et j'allais m'achetais Zari3a chez moul Faran, c'est lui qui la vendait ;).Je me rappele également du jour où on m'a percé les oreilles, c'était l'horreur, avec une inflamation et tout. A 4 ou 5 ans, Moulay Yacoub, Falhamam, j'ai fait tombé une bouteille de Sanssouss et j'ai eu droit à Cinq point de citure sans anesthésie à la cheville, j'étais privé de Sanssous. je crois que ça je l'oublierais jamais.

Anonymous said...

diwa, explique moi comment tu fesais pour prendre l´argent de ton oncle et aller acheter les pépites à deux ans et demie?et comment tu fesais pour les manger?