Thursday, November 24, 2005

The weakest link

Je ne suis que foetus, aujourd'hui.
Si elle était là, je la regarderais longtemps. Je tendrais mes narines, vers le bout de son peignoir vert. Elle a des tas de peignoirs mais elle persiste à mettre celui-là, c'était celui de sa mère.
Et pourquoi n'ai-je pas hérité de sa peau? Pour qu'elle soit unique, qu'elle soit elle.
Je sentirais juste le bout de ses manches retournées. Je me sentirais foetus, enveloppée.
Je me ferais boule et me loverais entre ses bras, même si je suis plus grande, je me sentirai toujours petite.
Je ne veux pas qu'elle parle. Je ne veux pas de brouhaha sur les misères quotidiennes, les courses, les élèves, les nouvelles des uns et des autres, des reproches sur moi, ma peau, moi, mes cheveux, moi, ma taille. Des reproches tendres. De tendres reproches.
Je veux ouvrir la bouche et aspirer son souffle. Sentir que j'existe. Sentir que je ne suis pas seule.
C'est bête.
Elle me fait rire en me disant qu'elle envoie des fax spéciaux tous les jours à sidi Rebbi. En voie express, recommandée. Il paraît que chaque jour que je vis est un accusé de réception.
Mes mots sont poussière. Je ne suis que foetus, ce soir.

13 comments:

shkoun zaama said...

Scène x. Extérieur/jour.
Un Dimanche ensoleillé, un bout de jardin dans un quartier hupé de la "bourgoizia al mouta3afina" de la capitale, une table remarquablement dressée, des yeux affamés, des esprits journaleux légers parce que encore estudiantins et une belle âme qui, de temps à autre, vient s'assurer que tout se passe comme elle a voulu. Grand bonjour à L.

Diw@ said...

Je revois presque la meme scène. Mais celle, des déjeuners sur l'herbe,Panini ou Siviana, ça dépend des jours. j'ai très envie de vous retrouver tous autour d'une table n'importe où n'importe quand?

Just a time and place?
Quand et où?
Miss you ALL.
Thalay Fssahtek A NAJLAE
Ana j'ai une pharyngite, si ça peutr te consoler.

Diwa said...

Diw@ a dit...
Je revois presque la meme scène. Mais celle, des déjeuners sur l'herbe,Panini ou Siviana, ça dépend des jours. j'ai très envie de vous retrouver tous autour d'une table n'importe où n'importe quand?

Just a time and place?
Quand et où?
Miss you ALL.
Thalay Fssahtek A NAJLAE
Ana j'ai une pharyngite, si ça peutr te consoler.

5:28 AM

Loula la nomade said...

Bonjour Najlae,

Comment vas-tu ce matin? Lorsque je m'ennuie atrocement de ma mère, je porte un des vêtements qu'elle laisse ici.
Et souvent, je porte le cardigan de mon père ou encore quelques unes de ses chemises.
Mwah

Najlae said...

shkoun> nta welliti mechhour,incognito za3ma.. :)) la bourgeoizia al mouta3affina te salue,o camarade de nos trajets paralleles. C'est a toi de lui passer le bonjour,ana b3ida. ma krehnach chi ghdiwa b7al hadik et khalid of course..

diw@> ktikita diali,hadouk les dejeuners sur l'herbe etaient si precieux. A time and a place? mrahba bikoum hna :)))) anytime.
serieusement,htta hadak le bocadillo etait un delice...
Prends soin de toi ma petite puce. thallay lia fhadak le pharynx. mwah.

Loula> etat stationnaire.thanks for asking. je n'ai rien d'eux a part des photos :( l'odeur est si importante..(memoire olfactive puissante chez moi).
bisous.

Loula la nomade said...

Neet, superbe la musique! Faudra que tu me dises comment faire.
Mwah

Monsef said...

Salut! je me permets un petit hors-sujet!
J'ai vu Zaïna de Bourlem Guerdjou à MArakech lors de la cinquième édition du FEstival. J'y étais pour le boulot car je devais faire un sujet sur ça, mais aussi parce que tu en avais aprlé sur ton blog avec tellement d'enthousiasme.

Je ne te cache pas que je suis resté sur ma faim au lancement du générique de fin. Le film impressionne par les magnifiques paysages de l'Atlas et par la netteté et la qualité de l'image. Mais, ce qui m'a dérangé, c'est qu'il n'y a aps de fil conducteur,que l'on perd facilement le fil des événements... Et puis, tout au long du film, il n'y a que des chevaux qui galopent...
Le film aurait pu être un beau documentaire, mais y greffer une histoire sans queue ni tête a été un mauvais choix.
A l'issue de la projection du film, il y a eu une standing ovation pour Bourlem, Mohamed Majd, la jeuen Nadia Aziz, Sami Bouajila. Après, les spectateurs ont pris d'assaut la jeune actrice pour les autographes. Bousculades...J'ai eu du mal à faire mes interviews... et j'ai fini par perdre mon adorable écharppe, un précieux cadeau du Brésil!!! AAAAAAh!!

laseine said...

Najla'e
J'ai toujours dit que la vie n'était qu'un échange d'odeurs.
Mais pourquoi j'aime ta maman ce soir.
Heureusement que la mienne arrive demain matin. avec les odeurs de ce continent outre-mer, et des bras pour m'enlasser jusqu'à plus faim, jusqu'à plus soif ... d'amour.
Porte-toi bien ma petite zwina et soigne-toi. J'aimerais être le facteur pour les accusés de réception et les autographes dessus.

Najlae said...

Laseine>
"J'aimerais etre le facteur...", comme c'est joliment dit. (soupir).Comme d'habitude. Toujours les mots qui tuent.
je te jalouse un peu pour demain,mais chacun son tour,hein. Je l'ai vue cet ete,c'est juste que son absence est penible certains jours plus que d'autres.
Profite de sa presence,chaque minute,chaque phrase anodine dite, ou pas dite.
En attendant,je me soigne.
XOXO

Loula la nomade said...

Najlae,

Vu que je ne serai pas là demain, je tenais à te dire coucou et te souhaiter de beaux rêves.
L'odorat est sans aucun doute la clé. Ne dit-on pas que les parturientes reconnaissent leurs nouveaux nés même les yeux bandés.
Flash back, Québec il y a des années, j'ai mal à la cheville et un copain me masse le pied. A un moment précis nous discutions et je suis submergée par le parfum de ma mère. Tout dernièrement après être allée visiter la tombe de mon père, je suis allée humer son odeur dans les quelques vêtements gardés par ma mère. Il y a encore une pièce qui se caractérise par son odeur à lui. Bref, je vais me coucher, mon père me manque atrocement.
Laseine, bonne retrouvailles avec Lwalida.

Diw@ said...

Tu sais que moul les panini s'est transformé en Téléboutique,a ma grande surprise.
Ewa, tu commences à te rétablir?Ana, la bronchite s'est ajoutée à la pharin.Mais Hamdoulah. On est faible à ce point.
Pas plus tard qu'hier, on (Selma, Momo and me) a pensé à vous, c'était la première projection("le grand Voyage")de la semaine du film européen
>>>Shkoun Zaama: Wa fine a ? Comme ça tu es nostalgique toi aussi...

Loula la nomade said...

Bonjour Najlae,

Je serai encore partie demain, mais je tenais à te faire coucou et t'envoyer une pensée. All the best! Et si t'en as l'occasion n'oublie pas de te connecter de temps en temps.
Mwah

Anonymous said...

I like the pic at the top of the page najlae. Sheers.
Youssef semyou@hotmail.com